Les multiples visages de la manipulation.




LE 08VICTIMES EN 8 POINTS


Extraits du livre "Les manipulateurs sont parmi nous" d' Isabelle Nazare-Aga
Les 30 critères qui permettent de déceler un manipulateur.

Si quelqu'un répond à 14 de ces critères, il est manipulateur.


01.Il culpabilise les autres au nom du lien familial, de l'amitié, de l'amour, de la conscience professionnelle
02.Il reporte sa responsabilité sur les autres, ou se démet des siennes
03.Il ne communique pas clairement ses demandes, ses besoins, ses sentiments et opinions
04.Il répond très souvent de façon floue
05.Il change ses opinions, ses comportements, ses sentiments selon les personnes ou les situations
06.Il invoque des raisons logiques pour déguiser ses demandes
07.Il fait croire aux autres qu'ils doivent être parfaits, qu'ils ne doivent jamais changer d'avis, qu'ils doivent tout savoir et répondre immédiatement aux demandes et questions
08.Il met en doute les qualités, la compétence, la personnalité des autres : il critique sans en avoir l'air, dévalorise et juge
09.Il fait faire ses messages par autrui
10.Il sème la zizanie et crée la suspicion, divise pour mieux régner
11.Il sait se placer en victime pour qu'on le plaigne
12.Il ignore les demandes même s'il dit s'en occuper
13.Il utilise les principes moraux des autres pour assouvir ses besoins
14.Il menace de façon déguisée, ou pratique un chantage ouvert
15.Il change carrément de sujet au cours d'une conversation
16.Il évite ou s'échappe de l'entretien, de la réunion
17.Il mise sur l'ignorance des autres et fait croire en sa supériorité
18.Il ment
19.Il prêche le faux pour savoir le vrai
20.Il est égocentrique
21.Il peut être jaloux
22.Il ne supporte pas la critique et nie les évidences
23.Il ne tient pas compte des droits, des besoins et des désirs des autres
24.Il utilise souvent le dernier moment pour ordonner ou faire agir autrui
25.Son discours paraît logique ou cohérent alors que ses attitudes répondent au schéma opposé
26.Il flatte pour vous plaire, fait des cadeaux, se met soudain aux petits soins pour vous
27.Il produit un sentiment de malaise ou de non-liberté
28.Il est parfaitement efficace pour atteindre ses propres buts mais aux dépens d'autrui
29.Il nous fait faire des choses que nous n'aurions probablement pas fait de notre propre gré
30.Il fait constamment l'objet des conversations, même lorsqu'il n'est pas là.


08VICTIMES Un numéro de téléphone pour toutes les victimes 7 jours sur 7

A chaque lettre son numéro. Il suffit de composer le 08VICTIMES (soit le 08 842 846 37) sur son clavier téléphonique, de :

. 09h/21h en semaine
. 10h/17h le samedi et dimanche

Les personnes sourdes ou malentendantes peuvent accéder aux services du 08VICTIMES en communiquant :

par mail 08victimes@inavem.org ou par fax au 01 41 83 42 24

Associations d'aide au victimes

Institut National d'aide aux victimes

mardi 23 mars 2010

Vos commentaires et témoignages


Suite à vos mails, je vous invite à prendre une part active à cette page en déposant vos commentaires ou témoignages, vos questions... J'y répondrais en privé si vous le désirez.
N'hésiter pas à consulter les liens ci-dessus, et à contacter ces associations qui vous apporteront l'aide dont vous avez besoin.

Merci de l'intérêt que vous portez à cette page ainsi qu'à son sujet.
Bienvenue à toutes et à tous.

Domi
Administratrice du blog
vaincre.la.manipulation@gmail.com

97 commentaires:

  1. Depuis 4 ans, j'ai subi les demandes d'un monsieur qui voulait que je l'aide dans son travail, petit à petit, il s'est mis à m'envoyer des messages comportant des articles copiés dans des journaux, puis m'a présenté son ami incroyablement beau. Les messages sont devenus de plus en plus vulgaires jusqu'à être carrément porno. Je ne savais que faire. Son ami, plus intelligent prêchait le faux pour savoir le vrai, mentait comme il respire, bref, ils ont constitué un groupe pour me piéger, j'ai fini par me rendre compte qu'ils s'échangeaient des informations et avaient méticuleusement fouillé ma vie privée. J'ai dit fermement à celui qui m'écrivait de cesser. Il a perdu de façon dramatique du poids (maladie ou autre ?)Ses amis me font savoir que je suis la cause, parce qu'il m'aime...Et son "bel" ami semble vouloir le venger. Je suis épuisée, même si j'ai rompu tout contact avec ces gens.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour chère Anonyme,

      Je comprends combien vous devez être bouleversée et combien votre confiance dans le monde doit être ébranlée. Je me sens encore comme ça aujourd'hui.

      J'ai repéré dans votre message un indice sur ma propre expérience de vie et je veux vous remercier de votre témoignage, car il mon conforte dans mes choix.

      Oui, un manipulateur peut tomber malade lorsque vous lui tenez tête car vous lui faites subir ce avec quoi il vous torturait mais, c’est vous qui aviez cette force de tolérer. Lui non.

      Avant, je pensais à tort que tout était de ma faute. Maintenant je sais que ça attirait les manipulateurs cette façon de penser. J’ai fait beaucoup de travail sur moi (et j’en fais toujours) pour me débarrasser de cette façon erronée de voir les choses !

      Bravo pour votre geste de fermeté ! Courage. Continuez dans cette voie car c'est seulement de cette façon que vous allez transformer votre vie en les éloignant définitivement.

      Salutations canadiennes !

      Supprimer
    2. Dernièrement j'ai visité un psychanalyste . il a les critères de la manipulation cités dans ce cite , et aussi ma vie est devenu un enfer après seulement deux séance

      Supprimer
  2. Comment déjouer une manipulation si vous vous en rendez compte : FUIR.
    FUIR FUIR FUIR
    Pas de syndrome de Stockholm svp mesdames

    Ils ne changeront jamais.

    Bon Courage.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. on croit toujours que cela va changer et on se rattache à cela et le temps passe

      Supprimer
  3. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  4. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Chère amie,

      Votre message date de 2010, j'espère que vous repassez de temps en temps prendre de nouvelles.

      Je suis touchée par votre souffrance pour l'avoir vécue aussi. Je vous dirai seulement que vous vous en sortirez. Vous êtes bonne et douce et ça se lit dans vos propos.

      Les deuils vont prendre fin un jour. Ma façon ne sera peut-être pas la vôtre, mais elle a été de travailler à me reconstruire, à apprendre à devenir ferme tout en conservant ma douceur et en l'employant avec parcimonie.

      Je vous souhaite que la vie vous apporte une grande douceur pour vous câliner, vous consoler et vous redonner de l'énergie.

      Je suis de tout coeur avec vous.

      Supprimer
  5. Je suis avec une personne depuis 2 ans tout à commencer au bout d'un an lorsque son fils est partis vivre pendant deux mois chez ses grands parents car il ne pouvait plus supporter les agressions de son père. c'est alors que j'ai subis cet harcèlement qui se manifestait par des agressions verbales très violentes et depuis ça n'arrête pas et moi je reste je ne me comprends pas il peut être très charmant en agissant et en disant des mots d'amour et le lendemain devenir un être odieux il est mi ange mi démon je n'arrive pas à partir j'ai essayé plusieurs fois mais il me manque trop. Je suis attirée vers lui comme un aimant. J'en suis même à me demander jusqu'où il pourrait aller pour me faire fuir. je ne me reconnais plus j'ai l'impression d'être ensorcelée, possédée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour cathy, j'ai les larmes aux yeux de vous répondre;
      "mi ange mi démon, attiré comme un aimant, ensorcelé, possédé,," tout ce discour je l'ai écrit, dit. Cela fait trois ans que j'étais folle amoureuse d'un homme le plus charmant, sensible, incroyable et j'en passe, un magnétisme fou! Depuit le début il m'attire mais me repousse, pas d'affection, critiques, insultes et j'en passe encore... pas une semaine sans penser à le quitter, toujours la sensation d'être embrouiller, une voie intérieur en plus de tous mes amis fidèles me disaient de fuir, depuis le début. Je l'ai quitté deux fois, car je ne voulais pas que la violence fasse partit de ma vie, mais il a réussi à me faire revenir, me faisant toujours croire à ses illusions;;;(milliards de messages d'amour débordant), entre temps je me suis affirmé (car au début je n'osais à peine parler, faire, je devenais invisible...), je me suis mise au boudhisme, j'ai construit ma carapace avec patiente et pardon envers lui,en apprenant à mettre un masque face à la société, esperant qu'il guérisse par amour, il y a eu tant d'efforts de sa part (pour que je reste) que je suis rester en esperant qu'un jour je serais heureuse... Pendant 3 ans une boule au ventre, que je sois avec lui ou pas, beaucoup de sensations de vide, d'angoisse, de peur, de stress, plus de motivation, surtout plus d'envie de vivre, plus de rêves... j'ai commencer à m'intéresser à ce qu'étais un psychopathe (grâce à ma mère avec qui je n'avait presque plus de contact...),je devenais folle, je pensais que j'étais parano, et au bout d'un mois, quelque chose m'a ouvert les yeux; un ange m'a rendu la vu et je l'ai vu le dernier week_end avant de le quitter, tel qu"il était réelement! Il ma donnait littéralement l'envi de gerber!
      Sa fait seulement 2 semaines que je suis ENFIN partit, et ma conscience sait à présent qu'il est néfaste pour moi et que je ne veux plus revivre tout sa...Il essaye de me récupéré mais je sais à présent que ce sont des messages illusoir, je ne veut pas répondre au tel car je connais sa force de manipulation, je sais que sa va être long et dur de l'oublier mais n'importe qu'elle femme mérite douceur et gentillesse SINCERES. Va au bout de ta relation et de ta reflexion pour ne pas regretter et recourrir dans son filet, prend le temps mais quitte le, ton flambeau de vie c'est toi même, tu n'appartiens à personne. Sa m'a beaucoup aider de mettre un nom sur mon ex : un psychopathe. Pense à ta vie, il faut profiter de chaque instant intensément!!!
      titi

      Supprimer
  6. @ barbara.ectors
    Chère Barbara, je comprends votre désarroi, il est difficile d'accepter et de reconnaitre que l'on a été manipulé, votre dépression était je pense inévitable.
    Votre motivation et je dirais priorité pour vous en sortir, ce sont vos enfants, tous les médicaments du monde ne remplaceront jamais votre volonté de vous en sortir.
    Je vous invite à me contacter par mail, si vous le désirez, gardez courage, ne baissez pas les bras, vos enfants ont besoin de vous, soyez forte.

    Domi
    vaincre.la.manipulation@gmail.com

    RépondreSupprimer
  7. @ Cathy
    Comme vous l'exprimez si bien, c'est exactement le comportement type du manipulateur, être tantôt gentil, tantôt exécrable, voir méchant et/ou violent...
    Le fait d'être attirée comme un aimant, est du à ce que votre personnalité s'est trouvée modifiée par cet individu, votre capacité de jugement s'en est trouvée faussée.
    Je vous invite à contacter l'association d'aide aux victimes proche de votre domicile, afin d'être conseillée, de ne pas vous isoler, en parler à votre famille, vos amis.
    Bien à vous.

    Domi
    vaincre.la.manipulation@gmail.com

    RépondreSupprimer
  8. Bonjour à toutes, J'ai été fortement touchée par les commentaires ci-dessus. Je tiens donc à vous faire part de mon expérience personnelle, en tant que victime d'un manipulateur, pervers. Je venais de fêter mes 19 ans, lorsque cet homme de 29-30 ans (selon ses dires, alors qu'il a l'âge de mon grand-père), s'est incrusté dans ma vie. Je ne connaissais rien à la vie, je n'avais même pas encore quitté le cocon familial, et je ne connaissais rien aux hommes. Il s'est incrusté dans ma vie, puis m'a mise en confiance. Sachant que je suis très naïve de nature, et que je ne ferai pas de mal à une mouche, il a su me manipuler de façon très très cruelle! En me faisant commettre des actes immoraux, comme celui de prendre des photos de moi toute nue, sinon il ne fera pas de moi sa femme, parce qu'il veut découvrir la "marchandise" avant achat. De même, il voulait me détourner de mes principes de vie. Il m'a menti sur son âge, sur sa situation familiale, et sur tout le reste. Et comme il sait qu'à ce jour j'ai découvert toute la vérité à son sujet, il raconte des propos calomnieux à mon sujet, dans le but de faire des autres ses alliés. Il lui arrivait d'être très cruel dans ses propos, de me rabaisser, ou même de me faire douter de moi-même, de me faire perdre confiance en moi. J'ai pensé même au suicide, j'ai pensé à faire des folies! Mais je remercie Dieu Tout Puissant à ce jour d'être sorti des griffes de cet homme, et d'être repartie sur de nouvelles bases. Je ne tenterai rien contre lui (IA), mais je m'en remets à Dieu, et je sais que tout se paye dans cette vie, et dans l'au-delà. Alors je souhaite à toutes les victimes de manipulateurs de s'en sortir, et de ne jamais baisser les bras. Sinon cela voudra dire que vous les avez laissés gagner, vous les avez laissés atteindre leur objectif principal, qui est celui de vous détruire.

    RépondreSupprimer
  9. bonsoir,
    c'est etrange d'ecrire ce soir ces quelques lignes.
    mais je crois qu'il faut un moment en passer par la pour se rendre compte que je ne suis pas seule dans ce cas et peut etre arriver a l'oublier.
    j'ai 21 ans et cela fait maintenant 3 ans que je connais cette homme agé de 32 ans.
    je me suis vu changer pour lui , j'ai failli devenir musulmane pour devenir "quelqu'un de bien" et qu'il m'aime , enfin..
    avant lui, on me disait une fille enjouée et pleine de vie et aujourd'hui, qu'il est difficile de définir le bonheur...
    il m'a fait perdre toute notion, toute valeur qui était les miennes au départ, il a fait de moi sa chose, une chienne docile qu'il module avec plaisir et avec une facilité incroyable.
    je l'ai cru trop longtemps, j'ai trop cru qu'il était la seule personne avec qui je serai protéger, la seule personne qui me donne une raison de vivre, la seule personne qui avait la voie de la raison dans ce monde qu'il s'était amuser a détruire verbalement a mes yeux.
    le plus triste, c'est que je l'ai cru et aujourd'hui je me sens comme emprisonnée de ma propre personne, tant sans lui je ne serai quoi faire. parceque c'est épuisant, parceque je suis épuisée.
    il a agit contre mes valeurs, contre tout ce qui me constituait, il a levé plusieurs fois la main sur moi..
    avant lui , javai réellement l'impression d'etre quelqu'un aujourd'hui je ne sais plus rien.
    j'ai peur et je me sens tellement seule.
    aidez moi je ne sais plus comment faire, j'ai mal.

    RépondreSupprimer
  10. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  11. Ce que je trouve difficile et long est de retrouver mes repairs, mon équilibre psychique, remettre de l'ordre dans ma vie.je suis quand même heureuse d'avoir mit un terme a ma relation avec ce pervers manipulateur narcissique.

    RépondreSupprimer
  12. Alors moi, c'est une toute autre histoire. J'ai connu cet homme et j'ai tout de suite ressenti qu'il n'allait pas bien. Il n'a jamais réussi à me manipuler mais je me suis attachée à lui quand même parce que j'ai envie de l'aider.Je sens son Mal ëtre et je n'arrive pas à lui faire comprendre que je ne suis pas dupe de ses mensonges , qu'il peut tout me dire et je suis là pour l'aider , pas pour l'enfoncer mais je sens qu'il n'y arrive pas , qu'il ne prend que de mauvaises décisions. Il joue tjrs la victime mais ça marche pas avec moi et il continue à garder contact, donc je pense qu'il veut s'en sortir mais je ne sais pas comment faire. Il a fait beaucoup de mal autour de lui et il continue et je vois bien que ça le rend triste mais il ment sans arrêt, s'énerve sur son ex femme en lui reprochant de l'empêcher de voir sa fille, alors que c'est lui qui est parti. ENfin c'est très compliqué et j'aimerais pouvoir l'aider. Si c'est possible d'ailleurs....

    RépondreSupprimer
  13. Les victimes de ces fous sont des personnes qui sont prêtes à se sacrifier pour sauver leur couple, à tout endurer, jusqu'à s'écrouler. Elles espèrent ainsi recevoir un peu d'amour de la part de l'homme qu'elles ont choisi mais, hélas, elle ne recoivent parfois que quelques flatteries,qui sont fausses bien sûr, juste assez pour les endormir à nouveau et leur faire croire qu'elles sont aimées.Moi j'ai divorcé de ce cinglé au bout de 25 ans. 2 ans et demi plus tard je reprenais la vie commune avec lui (pendant 8 ans). Il m'a fait le grand jeu, j'ai entendu des gentillesses que je n'avais jamais entendues pendant 25 ans, j'ai cru qu'il avait changé, et voilà je suis retombée dans ses filets. Aujourd'hui c'est bien fini,il me répugne, quand je l'apercois j'ai envie de m'enfuir. Je vis seule et pas envie pour l'instant de refaire ma vie.J'ai besoin seulement d'un conseil : comment faire pour ouvrir les yeux à mes enfants qui sont adultes car il les manipule et se fait passer pour la victime, les enfants ont mal au coeur pour papa!!! pauvre papa qui est tout seul aujourd'hui!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour,
      Je lis ce message deux ans plus tard et je ne sais pas où vous en êtes. Je divorce en ce moment d'un manipulateur...fils de manipulateur. Il est important, très important de faire comprendre la manipulation à vos enfants, au risque qu'ils reproduisent dans leur vie sentimentale la façon de faire de leur père. Mon futur ex-mari a fait exactement comme son père et est allé jusqu'à se faire interner deux jours à l'hôpital psychiatrique pour que je ne le quitte pas. Je fuis et de fait j'habite désormais à 1600 km de lui mais je serai toujours inquiète que ce personnage dangereux soit dans la nature et qu'il puisse faire d'autres victimes.

      Supprimer
    2. bonjour je voufrais juste precisé que ces personne comme vous dite pres se sacrifié pour suver leur couple pour l' homme qu elle aime mais aussi dans l autre sens ces hommes qui ferai tout pres a se sacrifier pour la femme qu il aime je suis un homme et 12 ans apres dont 3 enfants le dernier avais 14 mois quand elle est partis pour un autre sa ce passé chez moi quand j etais au travail (travail de nuit paramedical) je decouvre sur en en 3 mois ce que j ai pas vue en 12 ans et faire les histoire dans la famille me denigré depuis que je la connai tout le monde savais mais personne na rien dit je savais qu elle avais un probleme psy mais elle na jamais voulu consulté donc por finir y a des femmes identique au homme cest 50/50

      Supprimer
  14. Cela fait plus de 2 ans que l'attitude manipulatrice d'une personne, ( laissant croire à l'amitié), me nuit . J'ai beau lire, "fuir, fuir..lire les techniques afin de les déjouer"..j'avoue parfois être prise par un sentiment d'injustice et vouloir sa peau, un extrême sentiment de vengeance m'anime. Mon plus grand souhait est de montrer à tous ceux qui la cotoient qui elle est réellement..alors parfois, je raconte..j'ai des réactions positives..et parfois je me retrouve vraiment seule, car j'ai trop parlé. Je ne suis pas du genre commère, mais sur ce sujet , j'en ai des choses à raconter. Bref, je n 'arrive toujours pas à prendre du recul !

    RépondreSupprimer
  15. Ma fille vit avec un manipulateur depuis 6 ans. C'est quelqu'un qui a une bonne présentation et sais séduire par sa "gentillesse" mais il me fait un mal fou. j'ai une relation privilégiée avec mes petits enfants et cela le dérange bcp manifestement. Lorsque ma petite fille vient sur mes genoux il lui ordonne de retourner à sa place. Il estime que lorsque les petits viennent à la maison , c'est du grand n'importe quoi (je joue à cache cache dans le jardin, je leur confectionne des déguisements,) bref je joue mon rôle de mamy à 100%. Nous avons eu une altercation suite à ses remarques désobligeantes et depuis je ne voie plus les petits, je suis très malheureuse. Ma petite fille lors de cette altercation m'a dit (tu sais mamy il est méchant) je n'abonde pas dans le sens de la petite, mais je le pense vraiment. Comment faire pour protéger ma fille et les petits.
    une mamie bien désarmée.

    Isabelle

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Chère Isabelle,

      Je suis bien triste en lisant votre message car mon fils m'empêche maintenant de voir mes petits-enfants. Alors, je vous comprends totalement.

      Je ne sais pas quoi dire d'autre que l'idée qui me vient : peut-être votre fille cherche-t-elle aussi à se défaire de son emprise. Y aurait-il un dialogue assez facile entre vous pour en parler ? Peut-être qu'elle n'attend qu'un mot de sa maman pour se sentir épaulée. Ainsi, vous ne seriez plus seule ?

      Je ne sais pas si je fais fausse route, mais, c'est une suggestion.

      Courage belle mamy !

      Supprimer
  16. Je me pensais à l'abri de ce type d'individu (je ne savais pas que cela pouvait exister) étant souvent décrite comme une forte personnalité et pourtant j'ai fait également cette malheureuse rencontre, une relation merveilleuse, un homme fascinant celui dont on rêve et là ça commence de manière insidieuse. On cherche toujours des excuses à son comportement, sa famille, son boulot… J'ai longtemps culpabilisé me sentant responsable de tout, voulant l'aider mais à quel prix ? Les témoignages ici et ailleurs m'ont beaucoup aidé car pas facile d'en parler à son entourage, je ne sais si c'est la honte ou la peur de ne pas être comprise.
    Merci aux personnes qui témoignent, on se sent moins seul et ça aide à dire non, je veux plus de cette relation.

    RépondreSupprimer
  17. Ma mère est morte quand j'avais 12 ans. J'ai du vivre avec mon père pendant les mois qui suivirent la mort de ma mère. Pendant ces mois, j'ai recherché l'amour et le soutien de mon père qui je le croyais serait logiquement de mon coté. J'ai du mal à trouver des mots pour expliquer ce qu'il m'a fait souffrir. Il rejetait tous mes mots d'amour, il me fesait culpabiliser en me disant entre autre que de son vécu ma mère avait été malheureuse à cause de moi, il ne me laissait pas sortir avec des amis pour pouvoir exercer toute son emprise sur moi. il me disait qu'il ne me laisserait plus jamais revoir la famille de ma mère parce qu'ils me méprisait et disaient du mal de moi, ce qui était faux. Il me disait que j'étais moche, que je sentais mauvais. Il me disait que personne ne m'aimais, que jamais personne ne m'aimerais, qu'il était le seul à me supporter. parfois il me battait, mais ce n'était rien. ça ce n'était rien. Le pire était pour ma petite soeur. Elle est noire. Il lui fesait des insultes racistes mais de façon très détournée qu'il pouvait toujours nier plus tard. Il lui disait qu'elle n'avait pas de famille ( en plus comme elle avait été adopter ça embrouillait tout dans sa tete ). Il nous empéchait de dormir. Il nous disait qu'on était folles et qu'on serait dans un asile si ce n'était pas lui. Je le croyais. Du coup je me détestait. En meme temps je sentait qu'il avait quelque chose de mauvais en lui et je voulais protéger ma petite soeur de ce malade, instinctivement. J'essayais de m'occuper d'elle, elle avait 6 ans. du coup il criait très fort: "Tu n'est pas sa mère! Votre mère est morte! Elle est morte vous entendez! Vous n'avez plus de mère! Aurélie n'essaye pas de la remplacer tu entends! Tu fais du mal à ta soeur comme cela!" Et ma petite soeur pleurait, et moi j'essayais de la faire sourire. ma petite soeur croyait à cause de lui que tout le monde la détestait parce que elle était noire. Un jour je suis allée à le police, j'ai parlé, j'ai pleuré. On m'a dit "on ne peut rien faire pour toi". J'ai apelé ma grand mère au secour un jour à 2 h du matin, jour ou mon père était rentré tard a minuit et comme on n'avait pas la clé on avait du attendre dehors avec ma petite soeur, dans le froid. Quand je lui ai reproché en criant, il m'a giflé, alors ma petite soeur a comencé a pleuré et il l'a battu, vraiment battu, très très fort. Moi j'ai voulu la protéger avec mon corp je recevais les coups. Puis dans un élan de rage mon père a apelé ma grand mère en nous disant "comme sa elle comprendra ce que je ressent" après qu'il ce soit plein à ma grand mère, je lui ai parlé au téléfone, je lui ai demandé de nous prendre chez elle et de nous protéger. elle a accepter.

    RépondreSupprimer
  18. comment faire si j'ai répondu a 17 question sur 30 avec une autre personne qui répondait sur moi ( au cas ou mon jugement ne serait pas assez objectif).
    Apparement aucun remede n'est possible sans souffrance quand je lis vos histoires, on est tel que l'on est...
    Je mens beaucoups et cela est presque maladif, car de peur de dire la vérité je préfère me cacher derriere un mensonge qui tot ou tard sera découvert. Ce qui fait souffrir les gens autour de moi, ce qui amène donc a la perte de confiance d'autrui et hop je suis a l'étape 26 du test.
    Je m'apercois a quel point ce mécanisme est encré en moi, et cela malgrés mes intentions (j'essaye peut etre de me convaincre moi meme ?).
    Ici beaucoups de victimes ce retrouve et majoritairement des femmes, je ne veux pas terminer comme ca !!!!! (comme les hommes dont elles parlent).
    Donc la question est : est ce que cette caracteristique fait partie de la personnalité, et quelle est fatalement répétée ?
    Je suis encore jeune qu elle sont les remèdes a cette situation, qui devient de plus en plus fracassante?

    bon courage a tous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. il faut que tu face un travail sur toi avec un psycologue bonne chance

      Supprimer
    2. je pense que si tu en est conscient, le travail est "à moitié" fait... :)
      mais ancré en toi comme tu le dis, je te conseille d'aller parler à un psychanalyste. ce peut être long mais le début de la "guérison" commence dès le premier coup de téléphone que tu fais pour prendre un rendez-vous...
      et c'est formidable de prendre soin de soi-m'aime...
      en tout cas, j'admire ta volonté de vouloir changer.
      courage !

      Supprimer
  19. Bonjour à toutes et tous,

    Je ne déposerai pas ici un témoignage personnelle, mais quelques critique vis à vis de ce question/réponse.
    Je ne suis pas sur sur la pertinence de certaine questions ou constat.
    Plus précisément sur ceux là 03/04/11/14/16/20/27.

    J'invite quiconque à lire ce livre "Cessez d'être gentil soyez vrai ! de Thomas D'Ansembourg.

    Puis refaite ce test...

    Ensuite je trouve dommage que sur un média (internet) si rependu que tout soit au Masculin.
    Manipulateur pas de manipulatrice.
    Les question (ou constat) commence par il... pas de elle...
    Et je terminerai par ceci la complexité émotionnelle de tout à chacun(e)ne ce résume pas à 30 constat dont si 14 serrait dans l'affirmative cela déterminerait quelqu'un.
    Dans notre société nous avons appris à être des bêtes d'intelligence, des surdoués aux capacité à résoudre des problèmes complexe intellectuelle.

    Par contre nous n'avons pas appris à comprendre nos émotions à travailler nos sentiments et en comprendre les besoins important qui s'y cache.
    Nous avons pas appris non plus comment faire des demandes concrètes et négociable en fonction de nos besoins.

    J'ajouterai qu'aussi nous avons appris à satisfaire les besoin des autres sans ce préoccuper des nôtres ce qui fini dans le temps par rendre tout confus, brouillé, les reproches fusent, l'incompréhension total est là, vis à vis de soit et inévitablement vis à vis des autres.

    Je termine par ceci, nous avons pas appris non plus à gérer nos colère de manière saine qui n'agresse pas les autres.

    J'apporte ce témoignage car lors de conversations avec d'autres sur ce sujet je ressent beaucoup d'idées toute faite bien caricatural ou souvent nous nous arrêtons à ces idées sans vraiment chercher en profondeur dans notre intérieur si riche dont par peur, par convenance, du à l'éducation, pour plaire, nous osons pas ouvrir ces trésors persuadé que de penser à soi est égoïste.

    Je souhaite à chacune et chacun une vie proche de soi ou les relations sont sincères et épanouissantes.
    Pensez à vous !
    Vincent

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis tt à fait d accord avec ces remarques ... Pas de manipulatrices dans ces témoignages ? Force est de constater une fois encore que les hommes dévoilent peu leurs ressentis ! Quant au test il peut être intéressant polir révéler qq doutes, mais en aucun cas il ne peut catégoriser sistematiquement un manipulateur ... Je pense que l être humain ne peux être réduit à un test de 30 questions .. Et puis autre chose m interpellé, dans les témoignages je vois souvent un long chemin avec le manipulateur ... Y a t il aussi un profil de manipulé ? Comment une situation aussi terrible peut elle durer aussi longtemps ? Y aurait il une certaine harmonie entre le manipulateur et le manipulé avant que tout n explose ?

      Supprimer
    2. Chère Anonyme,

      J'apprécie votre façon de vous exprimer franche et directe. Oui, il existe un "pattern psychologique" qui fait que les manipulateurs s'intéressent généralement aux personnes mnipulables et vice-versa.

      De là l'importance d'apprende à se connaître et d'accepter (c'était mon cas) de travailler fort sur soi pour ne plus être manipulé.

      Ce n'est jamais gagné. Ça demeure une faiblesse psychique comme pour d'autres personnes, c'est un défaut physique avec lequel ils ont à composer.

      Salutations !

      Supprimer
    3. SI SI ,voir le courrier du 29 sept.2012.
      Ma femme répond à 23 critéres de la liste.
      Elle m'a cogné le jour où elle a appris que j'avais quelqu'un,je le comprends,mais elle a recommencé il y a 4 jours,je l'avais pourtant prévenu que j'allais porter plainte,je n'ose pas et cela n'arrangerai pas les choses.Elle est sous médocs et avait arrêté.Je me sent faible et me dit que la prochaine fois il faudra arrêter.
      Fait du bien de parler...
      Salutations

      Supprimer
  20. boujour a tous je viens a vous pour m'aider à déjouer les actions d'un manipulateur. je donne quelques indices: je travaille dans une collectivité et j'ai des problèmes avec le chef cuisinier qui me dénigre systématiquement et qui remet tout les jours mon travail en question. il sème la zizanie entre les agents. il entraine certains a espionner les autres et il nous monte les uns contre les autres. et ce qui m'a fait craquer c'est qu'il essaye de repousser ma titularisation car il a affirmer que avant son départ il fera partir plusieurs personnes. donc je ne sais plus comment faire pour me défendre car j'ai appelé la direction mais ils me mettent en attente je suis donc désespérée et stressée je n'ai plus envie d'aller travailler. avez vous des conseils pour m'aider????

    RépondreSupprimer
  21. Bonjour,

    Votre employeur ne réagit pas à vos appels, relatez lui par courrier recommandé ce que vous subissez, il a pour obligation de faire cesser ce type d'agissement.

    Confiez-vous à votre entourage afin d'avoir le maximum de soutien.
    Avez-vous essayé de parler à cette personne afin qu'elle cesse ce manège?

    je vous conseille vivement de prendre contact avec l'Inspection du travail de votre commune, et d'exposer les faits.

    Bien à vous
    Domi

    http://vosdroits.service-public.fr/F2354.xhtml

    RépondreSupprimer
  22. bonjour domi,merci pour vos conseils
    j'ai envoyer un courrier à mes employeurs et j'attends leur réaction . Mes collègues ont acceptés de signer un document de soutien .
    Par contre , je ne souhaite pas être en contact avec lui en tête en tête .

    pour l'inspection du travail , j'attends encore un peu .

    encore merci d'avoir pris de votre temps pour me répondre

    RépondreSupprimer
  23. bonjour à toutes et à tous, moi cela fait plus de vingt ans que je vis avec et sous l'emprise d'un manipulateur, mais je sais et j'ai compris à qui j'avais à faire que depuis deux ou trois ans, quand j'ai entendu parler des "manipulateurs" ou pervers narcissiques, car je ne savais pas que ça existait, j'ai acheté le livre d'Isabelle Nazare-Aga, que je garde dissimulé chez moi! et là j'ai reconnu exactement mon mari, sur les 30 critères il les a presque tous, sauf un et encore! sur le moment ça m'a soulagée de savoir que je n'étais pas folle, que le problème ne venait pas de moi, et en même temps j' ai été effrayée car j'ai compris pourquoi toute cette descente aux enfers et aussi que le combat est asymétrique car mon mari n'a en fait aucune espèce de sentiment alors que moi je suis très sensible et c'est sans doute pour cela qu'il m'a choisie. Alors comment et pourquoi ai-je résisté jusqu'à maintenant, je crois parce que
    j'étais forte à la base, je me suis battue sans arrêt, mais je n'ai pas gagné, on ne gagne jamais contre ces individus, j'y ai laissé de grosses plumes, aujpourd'hui je suis differente au point que ceux qui m'ont connue il y a longtemps ne me reconnaissent pas, ni physiquement, je n'ai plus aucune estime de moi,je ne ris plus, je souffre de phobie sociale, je n'ose plus sortir, parler en public, je suis devenue méfiante, tout le contraire de ce j'étais et qui me rendait attirante, je n'ai plus d'amis, j'ai gaspillé tout mon potentiel humain, je suis épuisée, mes enfants sont traumatisés, mais je ne veux pas lui montrer qu'il a gagné !en secret, je lis beaucoup et m'informe, je n'ai pas perdu l'espoir de redevenir celle que j'étais, mais que de gâchis! de désastres psychologiques, quelle entreprise de démolition, et pourquoi ? je ne le comprends pas, comment en sortir? sans que la haine me ronge comme elle le fait, car je suis en dépendance financière et affective. Cet homme que j'ai aimé qui est le père de mes enfants, et à qui j'ai tout donné, non seulement n'a pas pris soin de nous et ne nous a pas protégés mais au contraire il a cherché à me détruire, complètement .

    RépondreSupprimer
  24. J'ai quitté mon mari au bout de 20 ans de mariage. Mais je n'arrive pas à croire qu'il me manipulait. Tout mon entourage me le dit pourtant. Maintenant, j'apprend à reprendre confiance en moi mais nous avons eu 3 enfants et il y a une garde alternée et bien sûr on se croise toutes les semaines. Je sais que je ne dois rien dire de plus que le nécessaire pour les enfants mais parfois ça dérape. Et alors le moral en prend un coups - je me suis encore laissé avoir - j'ai pas su laisser passer...
    Comment le rencontrer sans qu'il n'y ait plus rien...

    RépondreSupprimer
  25. Bonjour,
    30ans avec un manipulateur !!!
    Je veux absolument savoir si un manipulateur est conscient de ce qu'il fait?
    Mon mari est intelligent extrêmement compétent dans son travail bien sur il a manipuler tout le monde pendant sa carrière. Depuis 2 ans je me bats contre lui je garde mes distances il ne veux pas partir. Que faire. ? J'ai 58 ans je n'ai pas travaille (pourlui) que faut il faire. Aidez moi a me libérer.

    MErci

    RépondreSupprimer
  26. Bonjour,
    mon fils a épousé, il y a presque un an, une jeune femme manipulatrice. Nous avons mis très longtemps avant de nous rendre compte qu'elle nous manipulait tous. Ils se sont rencontrés voilà 7 ans et mon fils sortant d'une première relation pas simple, est très vite tombé amoureux de cette fille. Pendant 3 ans alors qu'ils terminaient leurs études, nous l'avons cotoyée très régulièrement. Elle passait autant, voire plus de temps chez nous que chez elle et nous n'avons rien vu. Tout allait bien! Puis ils se sont mis en ménage et nous les avons vu beaucoup moins souvent. Nous pensions qu'ils avaient besoin de construire leur vie de couple et nous les laissions tranquilles, nous les respections. Puis il y a eu la demande en mariage, les préparatifs dont ils nous ont tenu très à l'écart, nous devions les laissser faire, ils étaient "adultes" et à partir de ce moment elle ne venait quasi plus à la maison, il venait de moins en moins et pratiquement chaque fois seul, il semblait mal à l'aise, n'osait pas parlé de lui. Nous ne pouvions pas téléphoner, il y avait chaque fois une excuse pour couper court. Mais depuis la publication des bans, tout s'est détérioré! Elle avait ce qu'elle voulait et il fallait définitivement nous sortir de leur vie. Elle a d'abord essayé de mettre la zizanie entre ma fille et moi, puis elle s'est arrangée pour que mon fils se dispute avec sa soeur. Il lui avait demandé d'être témoin puis un jour il l'a jetée comme un déchet et mon fils qui était si calme et si gentil a commencé à devenir agressif verbalement d'abord avec sa soeur puis avec nous. D'après elle, il y avait des petites choses qui n'allaient pas chez nous et bizarrement tout était parfait avec sa famille alors que avant c'était le contraire. Nous ne les respections pas en tant qu'adultes soi-disant mais quand nous demandions des précisions, pas moyen d'en avoir. Les choses se sont totalement détériorées sans raison, sans explications. Nous avons eu droit à des reproches, à des méchancetés très violentes. Nous ne reconnaissons plus notre fils, il a été reformaté complètement, il a même oublié ses souvenirs d'enfance! Nous sommes en plein désarroi, ne sachant que faire. Notre seul espoir était de les voir heureux mais lors des dernières rares visites du couple après le mariage (3 entre mars et fin octobre), elle l'a humilié devant nous et lui restait sans réponse devant elle. Cette situation nous rend profondément malheureux, mon mari, ma fille et moi. Que pouvons nous faire? Y a-t-il un moyen pour lui ouvrir les yeux? Personne dans notre entourage n'a compris les changements opérés sur notre fils. Devons-nous rester là à attendre de voir ce qui va se passer? La souffrance infligée est vraiment insupportable.
    Merci

    RépondreSupprimer
  27. Au bout de 10 ans je viens de me réveiller. Je lui ai demandé de partir de l'appartement. 10 ans de mensonges, de tromperies, harcèlement moral... Lui si déprimé à la maison avait en fait une double vie. Même devant ses relevés bancaires et de devant ses relevés de téléphone, il continue à nier... Moi qui ai tout fait pour lui, et lui rien pour moi, les fleurs et le resto de Saint Valentin ce n'était pas pour moi et le pire c'est que je lui avais prêté de l'argent car soit disant sa carte bancaire était bloquée...
    J'avais 20 ans et lui 40. Comme déjà cité dans les autres témoignages, j'étais naïve... jusqu'au jour où... Il m'a pris 10 ans de ma vie... et comme déjà cité aussi, ces hommes manipulateurs ne changeront jamais. Je pense m'en remettre car je n'ai que 30ans et pas d'attaches avec lui (pas d'enfant et pas de mariage)... Je pense de tout coeur à celles qui vivent ou ont vécu la même chose. Il faut vite FUIR FUIR FUIR. Comment ai je pu me laisser bernée aussi longtemps? Comment est il possible de profiter à ce point de quelqu'un? La colère est contre moi... Et j'angoisse aussi à l'idée de ce qu'il va dire de moi a ses proches et ses amis... Il va se faire passer pour une victime alors que c'est lui le bourreau...

    RépondreSupprimer
  28. Je viens de réaliser que mon ex mari est un manipulateur, après 17 ans de divorce. Depuis notre séparation, il passe outre mon rôle de mère auprès de mes enfants, faisant appeler leur belle-mère pour la fête des mères, et racontant des mensonges sur moi à mes enfants. Petit à petit, son venin a fait effet, d'autant plus qu'il a réussi financièrement puisqu'il est chef d'entreprise. Il a réussi à attirer mon fils de 21 ans qui, depuis qu'il veut son indépendance, ne cesse de dire du mal de moi pour que son père contribue à ses charges financières. Mon fils me salit depuis mai 2010 et en février dernier, ça a été le coup de trop. Il m'a été répété les horreurs qu'il a pu dire sur moi et j'ai demandé à mon fils de quitter mon domicile. Il vit maintenant chez sa grand-mère à quelques kilomètres de chez moi car son père, qui a réussi à nous séparer, n'a pas pour autant l'intention d'accueillir son fils son domicile (son père habite à 200 km de chez moi). Je n'ai plus de contact avec mon fils, mais j'apprends encore qu'il me salit car la famille, les amis me répètent beaucoup de choses. Je suis épuisée nerveusement. Je crains que mon fils soit devenu manipulateur à son tour. Je voudrais l'aider, mais je crains qu'il ne me rejette si je prends contact avec lui. Quelques conseils seraient les bienvenus.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Chère amie,

      Je me permets de vous appeler chère amie car votre histoire ressemble beaucoup à la mienne. Mon fils a grandi dans une famille de manipulateurs (son père, son grand-père et sa grand-mère aussi et quelques autres...). Il a sans doute beaucoup souffert d'entendre dire du mal de moi mais, il s'est fait une opinon. La mauvaise. Il les a cru dans leurs mensonges et ne m'a pas crue.
      J'aurais voulu l'aider aussi mais j'ai découvert qu'il doit toucher le fond avant de remonter et ce fond, il doit l'atteindre tout seul.
      Je n'oserais pas vous donner un conseil, mais, puisque vous chercher des opinions, c'est la mienne : dorlottez-vous pour toute la souffrance que vous avez injustement vécue; aimez-vous, prenez soin de vous, lisez et apprenez pourquoi ça vous est arrivé. (Ce n'est pas de votre faute, mais il y a une raison pour laquelle ces gens vous attirent.)
      Ça semble vraiment égoïste ce que je vous dis mais ça ne l'est pas car, pas plus que pour votre mari, vous n'avez quelque pouvoir sur ce type de comportement.
      Ce n'est que la solitude (la vraie) qui peut (peut-être, ce n'est pas garanti !), éveiller leur conscience.
      Ces gens s'accorchent aux autres mais n'entendent jamais personne. Car la voix de la raison, ils la fuient. Ils fuient la gravité de leurs gestes.
      Courage, mon amie.

      Supprimer
  29. Je viens de réaliser que mon ex mari est un manipulateur, après 17 ans de divorce. Depuis notre séparation, il passe outre mon rôle de mère auprès de mes enfants, faisant appeler leur belle-mère pour la fête des mères, et racontant des mensonges sur moi à mes enfants. Petit à petit, son venin a fait effet, d'autant plus qu'il a réussi financièrement puisqu'il est chef d'entreprise. Il a réussi à attirer mon fils de 21 ans qui, depuis qu'il veut son indépendance, ne cesse de dire du mal de moi pour que son père contribue à ses charges financières. Mon fils me salit depuis mai 2010 et en février dernier, ça a été le coup de trop. Il m'a été répété les horreurs qu'il a pu dire sur moi et j'ai demandé à mon fils de quitter mon domicile. Il vit maintenant chez sa grand-mère à quelques kilomètres de chez moi car son père, qui a réussi à nous séparer, n'a pas pour autant l'intention d'accueillir son fils son domicile (son père habite à 200 km de chez moi). Je n'ai plus de contact avec mon fils, mais j'apprends encore qu'il me salit car la famille, les amis me répètent beaucoup de choses. Je suis épuisée nerveusement. Je crains que mon fils soit devenu manipulateur à son tour. Je voudrais l'aider, mais je crains qu'il ne me rejette si je prends contact avec lui. Quelques conseils seraient les bienvenus.

    RépondreSupprimer
  30. Fuir, oui ce que j'ai fait après 8ans en compagnie d'un manipulateur si intelligent que j'ai toujours pensé malgré tout que c'est grâce à lui que j'avais la belle vie que j'ai maintenant.Et oui !
    Pourtant si je suis lucide, je n'ai aucun bon souvenir avec lui. Que des douleurs :humiliation, jalousie, le sentiment d'avoir été cassée, bafouée, toujours critiquée.
    Et puis après 26 ans sans nouvelles, grâce aux réseaux sociaux, il me retrouve. J'accepte, fébrile, ça parait si bon de constater qu'il ne m'a pas oublié ! Et oui (de nouveau)
    Commencent alors les flatteries oh combien agréables, puis les 1er signes d'ingérence dans ma vie,essai d'appropriation des éléments positifs de ma vie actuelle, puis critiques et questions dures, puis de non réponses douloureuses à supporter et non motivées, l'attente,l'accusation, des demandes non suivies des faits, l'impression de m'être livrer mais rien en retour...bref,je l'ai reconnu. Mais il a fallu que je constate que ma vie actuelle en devenait perturbée (réveil en pleurs, indisponible aux autres,crise d'angoisse,cauchemars récurrents, alcool pour sublimer l'attente ... etc)pour que je lui écrive que je ne pouvais plus entretenir ce type de relation, en ne l'accusant de rien mais en me mettant toute la responsabilité sur le dos. Il ne me répond plus et j'avoue qu'au fond de moi j'espère encore. A vous lire, je sais que je ne me suis pas trompée, mais mon dieu que c'est pervers effectivement. J'y arriverai car je suis bien entourée mais j'ai quand même peur que ce boulet me restera attaché toute ma vie. Il faut s'en défendre toute sa vie. Voilà ce que je voulais dire.Un manipulateur ne vous lâche jamais si il est en manque de proie. La preuve, après 26 ans sans nouvelles et une vie bien remplie, j'ai manqué retomber dans le panneau, tant les séquelles de cette relation restent enfouies dans notre personnalité mais ne disparaissent jamais et peuvent être réexploitables par le prédateur.
    Alors, oui fuir est la seule solution, mais en plus rester vigilant, ça ne cicatrise jamais et le malin peut réapparaitre et rouvrir les plaies.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour votre témoignage. Vous avez raison, tellement raison. Toute sa vie, on garde cette fragilité parce qu'on a un bon fond. On est tendres et sensibles et ça c'est vraiment bien. Mais, on est aussi aveugles et naîves et c'est d'un "radar" dont on a besoin! On le développe son radar, je vous promets que ça vient un jour.
      Ne désespérez pas.

      Supprimer
  31. Bonjour,
    je viens moi aussi ajouter ma petite contribution.
    juste pour dire que je suis perdue. au fond de moi je suis intimement convaincue d'être victime de mon mari, qu'il est manipulateur et me fait souffrir depuis des années. Pourtant parfois j'en viens à me demander s'il n'a pas raison, si ce n'est pas moi qui suis complètement folle et le fait souffrir depuis des années. C'est ce qu'il me reproche en permanence.
    Pendant des années j'ai encaissé, pris tout sur moi, culpabilisé pour la moindre chose qui n'allait pas, assumé toutes les tâches, les efforts financiers à faire...
    Jusqu'au moment où j'en ai fait un burn out, et là je me suis effondrée.
    Au moment où j'étais au fond du trou il était très présent, très gentil, puis avec l'aide d'une psy je me suis relevée, j'ai pris conscience que je n'étais pas reponsable de tout et que j'avais le droit de vivre.
    Pour moi, tout allait bien, j'avais trouver un équilibre, ses remarques et colères ne m'atteignaient plus (je laissais pisser) et là bardaf, je découvre qu'il a quelqu'un d'autre et qu'il veut divorcer, il me met une pression du tonnerre afin de me pousser à bout (ne fait plus rien à la maison, réclame de plus plus,...)
    Ce qui est dingue c'est que tout le monde me dit que c'est le mieux pour moi, qu'il n'a fait que me faire souffrir, mais alors pourquoi cela me fait-il si mal?Enfin, quand je dis tout le monde,... tout mes proches à moi car les autres ont pris une position drastique vis à vis de moi, pour eux je suis un monstre qui lui gache la vie et il a bien raison de me quitter. Dans notre entourage plus personne ou presque ne veut me parler.
    Il est vrai que si mon mari vient vous présenter les mêmes faits, vous recevriez une version fort différente,...
    Alors parfois je doute, peut-être a-t'il raison, peut-être est-ce moi le bourreau et lui la victime.
    Mais je vous avoue que j'ai peur, peur de l'avenir peur de ce qu'il va faire avec nos enfants si petits encore, j'ai peur qu'il arrive à me les prendre, à les manipuler au point qu'ils ne veuillent plus de moi.
    Et en attendant à part dire qu'il veut divorcer il ne fait rien, est toujours à la maison, semble mener une vie normale mais me fait vivre un enfer...

    RépondreSupprimer
  32. Pour moi il ne s'agit pas d'une relation homme-femme. Je me suis retrouvé bénévole dans une association par amitié. J'ai donné beaucoup de mon temps alors même que je n'en avais pas réellement à la base. Mais bon, c'était par amitié. Le bureau de l'association s'est par la suite étoffé. Ce qui était au début une bonne chose. Mais une personne a commencé à me faire du mal en me dévalorisant, mais jamais de manière ouverte. Tant est si bien que j'ai commencé à me retrouver sur la défensive systématiquement. Je vous laisse imaginer la suite, les personnes que j'aimais m'ont toutes tourné le dos, je ne suis plus dans l'association, elle a pris ma place. Le plus dur dans cette histoire, c'est que les personnes que j'aimais ne m'ont pas cru, c'est moi qui finalement était parano, je me suis d'ailleurs moi-même posé la question.

    RépondreSupprimer
  33. c'est vrai que c'est ça le plus dingue, on en arrive vraiment à douter de soi, on n'est plus sûr de rien, de qui on est, de nos valeurs...On se dit que finalement c'est peut être bien vrai tout ce qu'il dit sur nous...
    A côté de cela "l'autre" lui ne se pose aucune question et n'a aucun doute.
    Je me demande souvent si mon mari croit vraiment tout ce qu'il dit ou s'il sait qu'il ment.

    RépondreSupprimer
  34. Mylène a dit...
    tout d'abord je tiens à remercier la personne qui à eue l'idée de créer ce blog..Ça m'a fait du bien de lire des témoignages et de savoir que nous ne sommes pas seules, c'est réconfortant.

    Je viens tout juste de me libérer d'une relation qui était très malsaine. Je tiens à vous dire que je suis une fille avec une forte personnalité, beaucoup de caractère (pas un mauvais!)et on dit de moi que je m'affirme très bien, que je ne me laisse pas marcher sur les pieds. J'ai resté 9 mois avec un gars tellement charmant, séducteur, qui aime les bonnes choses de la vie (beaucoup d'intérêt communs). Au début de notre vie commune tout (presque) semblait parafait. Peu à peu, il à commencé à me passer des commentaires dénigrants. Lorsque je lui disait que je n'aimais pas ces commentaires, il me répondait que j'étais susceptible, et que c'était une blague. Plus le temps avancait, plus ce devenait fréquent, plus je devais être PARFAITE, plus je perdais ma confiance en moi, plus j'abandonnais mes rêves (car il me disait qu'il ne voulait pas ça). Plus les mois avançait, mois je voyais ma famille, mes amis, car il n'aimait pas vraiment ca, il me faisait sentir coupable de ne pas passer du temps avec lui. Je n'osais pas trop tout raconter à mes amis, ou ma famille, car au fond de moi, (sachant qu'il n'était déja pas très apprécié par eux)je savais qu'on m'aurait suggréer de le laisser. Je n'étais pas prête. J'ai ensuite connu un mal de vivre, je pleurais souvent, je me sentais étouffée, j'étais toujours fatiguée et je n'avais plus envie de rien. J'ai fais une grosse dépression, me demandant d'ou le problème pouvait bien venir..mon travail? l'école? un burnout? Je tiens à vous dire qu'après chaques dispute, commentaires dénigrants ou comportements agressifs, c'était toujours les plus beaux moments, on discute, JE m'excuse, on s'embrasse et on redevient 'amoureux'. En fait je ne me reconnais plus, j'ai donc décidé de prendre quelques jours de réflexion (j'ai du longtemps lui expliquer que c'était simplement du temps pour moi, pour faire le point). J'ai passé les 5 plus belles journées que je n'avais pas passé depuis 9 mois. Je me suis sentie revivre, libre, j'ai vue des BONS amis, car je suis choyée, j'ai une très bonne famille, et d'excellents amis. Je n'aie pas pleuré une seule fois. J'ai réfléchi, ça n'a pas été facile, mais j'ai décidé de faire le grand saut. Ça m'a stressé au maximum. Sa réaction m'angoissait profondément, j'en aie été malade. Mon frère que j'adore à été l'a pour moi, cette journée (il y a 2 semaines seulement). De peur qu'il jette toutes mes affaires dehors (il m'avait déja menacé de ça..)je devais quitter l'appartement avec mes choses la journée même. Ça à été difficile, très difficile. Il m'a laissé 1 heure pour tout ramasser. Bref, depuis 2 semaines, je suis redevenue la Mylène que j'ai toujours été, une fille dynamique, souriante qui ADORE la vie. Je remercie Dieu, j'ai beaucoup prié, qu'on m'envoie une belle énergie, une belle lumière. Ça a fonctionné.

    À toutes celles qui vievent avec un manipulateur...je sais à qule point ça peut être difficile. Un conseil, PARLEZ-EN. Ne gardez pas ca pour vous. On n'a qu'une seule vie à vivre, et c'est NOUS SEUL qui décidons avec qui nous désirons vivre notre vie. LA vie est belle, la vie est magnifique lorsque nos relations sont basées sur le RESPECT des autres et le bien-être des gens qui nous entourent. Je souhaite bonne chance à toutes celles qui vivent présentement dans cette situation. Je vous souhaite qu'un jour ce ne soit que du passé.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour, je me reconnais totalement dans ton témoignage. Donc pas besoin de résumer mon cas. Ce soir il a surpris ma conversation téléphonique avec une amie à laquelle j'étais en train d'expliquer qu'il était manipulateur. Je ne me suis pas dégonflée mais évidemment, il a fait le coup de la fureur de l'offusqué et m'a dit de quitter la maison dès demain, que j'étais d'une méchanceté incroyable, que je ne méritais pas son amour (ça fait 1 mois que je lui dis que je veux divorcer, et en plus je lui ai clairement expliqué pourquoi et démontré avec des exemples précis que son comportement est inacceptable. Il avait fait celui qui est désolé mais le lendemain à peine il me disais que j'avais des pb psy antérieurs à lui!) Bref, comme j'ai vraiment bien réalisé le souci, ça me fait bien rire (jaune) Sauf qu'on a une petite fille adorable et que là il va tout faire pour m'atteindre, à travers elle, je présume. Bref, mes amis sont au courant, j'en parle et m'aperçois qu'en fait les gens me comprennent, j'avais très peur que non avant et n'en parlais pas,et puis bien sûr, je croyais que ça venait de moi, etc., tout ce que vous vivez!!! Donc demain j'appelle une association pour me soutenir dans mon élan, car j'ai peur de faiblir. Je nepartirai pas de la maison, en tout cas pas sans ma fille, car je ne veux pas lui laisser de chance de me nuire juridiquement.
      Bon courage à toutes et tous. Merci.

      Supprimer
  35. Je n'ai pas l'habitude de faire des témoignages sur internet, mais là je me sens vraiment concernée. J'ai 30 ans. Cela fait 4 ans que je partage ma vie avec un homme manipulateur de mon âge. Je viens seulement de m'en rendre compte. J'ai mis un mot sur sa "pathologie" et puis j'ai vu le test. Il répond à 19 critères sur les 30!!!
    Jusqu'ici, j'ai cru que sa façon d'être, ses mensonges, ses trahisons étaient la conséquence de ses souffrances familiales et amoureuses antérieures (qui n'ont pourtant rien de vraiment dramatique). J'ai tout accepté (les tromperies, les mensonges, les déménagements, les cachotteries,...), car il avait toujours une bonne fausse excuse pour que je le pardonne avant que je ne m'énerve. Tous les 6 mois il me quitte, en me culpabilisant, et puis il revient vers moi en me faisant plein de belles excuses et de belles promesses. Il a toujours un beau mensonge pour expliquer son comportement, et se faire pardonner. Toujours cet air triste, les larmes au yeux et de victime de la vie pour me faire flancher. Puis il me reproche de tout lui pardonner trop vite, de ne pas lui tenir tête...Je suis pourtant quelqu'un de fort, qui a du caractère, je ne me laisse pas marcher sur les pieds ai j'ai toujours bien choisi mes amis. Mais avec lui j'ai été super naïve. Il a réussi à me faire croire qu'il était quelqu'un de bien et j'en suis accros. Je sais qu'il ne ment pas qu'à moi, mais aussi à sa famille, à ses amis, pour des raisons que je n'arrive même pas à comprendre car son mensonge ne lui apporte rien de plus que la vérité. Il est incapable d'exprimer correctement ce qu'il ressent, il ne parle pas à ses amis de peur de leurs réactions, il pense que tout le monde le trouve nul et salaud ducoup...Aujourd'hui il est au fond du gouffre. Il revient vers moi, car dit-il je suis la seule à qui il arrive à parler et la seule qui le comprenne...et moi je continue à vouloir le "soigner", alors que je suis tout à fait consciente qu'il ne changera jamais et qu'il continuera ses mensonges et son instabilité chronique... En même temps je me bat pour ne pas craquer, pour ne pas me laisser entrainer au fond avec lui car j'aime la vie et que je rêve d'autre chose, je veux avancer. Mais c'est très dur, et je vais probablement encore endurer sa manipulation avant d'arriver vraiment à le quitter. Je ne me l'explique pas. C'est trop dur.

    RépondreSupprimer
  36. Bonjour, Divorcée, j'ai rencontré un homme charmant avec qui je me sentais portée, si bien que je lui ai proposé de venir habiter chez moi, dans ma maison. Depuis qu'il est installé, il a changé de comportement, cela va faire deux ans qu'il me dénigre, qu'il développe de la défiance à mon égard, qu'il me fait des scène de jalousie injustifiés, qu'il fouille dans mes affaire, y compris dans mes fichiers informatiques, fait de la ségrégation vis à vis de mon fil étudiant qui vit à la maison. je me sens bafouée, surveillée, trahie. Je veux que l'on se sépare mais c'est à lui de partir puisque je suis chez moi et il ne part pas. C'est insupportable, que faire ?

    RépondreSupprimer
  37. Bonjour,j'ai 39 ans et meme si je ne vois plus mon ex psychothérapeute qui était manipulatrice et qui' m'a manipulé mentalement et affectivement,'jen garde des séquelles.J'ai fait une dépression sévère il y a trois ans,soignée encore avec des AD et anxios,et j'ai encore des angoisses aigues par périodes.Cette psy me faisait taper sur un coussin et voulait me guérir,prétendait me guérir en voulant que je retourne a la source,que je pleure ma détresse de petite enfant;un jour j'ai eu une attaque de panique,des crises d'angoisse,été hospitalisée suis passée six semaines en clinique psychiatrique et au retour de la clinique l'ex thérapeute,mauvaise m'avait envoyé une carte en me disant que j'aurai du etre assidue,régulière que son travail demandait assiduité,régularité alors qu'elle savait que j'avais été en clinique psy.Jen suis encore troublée et n'arrive pas a tourner la page.J'ai souvent culpabilisé de m'avoir faite manipuler car on m'avait dit que j'etais responsable,y etais allée de mon plein gré,bref...on m'a pas compris sauf deux trois personnes.Cette psy etait soi disant chrétienne je l'ajoute.Mais ele me semble avec le recul un gourou dangereux qui a failli me détruire.Je suis malade encore a cause de ca et je culpabilise tout de meme car je ne comprends pas comment j'ai pu me laisser manipuler et gober sa méthode.Elle me faisait un prix en plus,soi disant une séance gratuite par mois,le cadeau empoisonné quoi!et m'a manipulé affectivmenet aussi.Elle m'avait enfin reproché de ne pas lui dire que j'etais allée voir un médecin généraliste avant l'hopital,de la laisser tomber,d'etre droguée quand elle avait su que je prenais des ad et m'avait dit"maintenant que tu es droguée,je peux plus rien faire pour toi"bref que du mauvais,de la méchanceté gratuite!!j'e n'ai jamais compris pourquoi tant de méchanceté alors que j'etais au plus mal.Que faire pour oublier cette super mauvaise expérience?je vois une psy qui est bonne aujourdh'ui une psychiatre compétente mais ma douleur rest la et pour moi elle trouvait sa jouissance a me faire pleurer car plus je pleurais dans sa méthode plus elle était contente.Que faire merci?Suis je coupable ou victime?Je me sens plus victime mais j'ai peur car j'ai failli y laisser il y a trois ans ma santé et ma vie.Merci de m'aider.De votre soutien a celui qui saura me répondre merci d'avance.JE lui suis reconnaissante d'avance.

    RépondreSupprimer
  38. Bonjour, mon pseudo est Malau, je viens m joindre a vous car plus on est nombreux, plus on est fort!
    j'aime un homme depuis 3 ans, sous l'emprise de sa femme qui, bien que "co-habitante", refuse de le laisser sortir seul, sauf pour aller travailler, bien entendu. Elle ne travaille pas, donc sa liberté à elle,est totale!
    Mon ami se fait critiquer sans cesse pour rien, subit beaucoup de choses, mais il n'est pas encore décidé a la quitter ni à se se voir librement. Nous nous voyons donc en cachette, quelques heures, et rarement, mais nos sentiments sont tres forts. je respecte son choix, je ne pense pas qu'il s'agisse de lacheté comme certains me disent, mais plutot d'emprise, de manipulation, dont il ne me parle que tres peu (peut etre par fierté?)
    Je fais tout ce qui est en mon pouvoir pour qu'il retrouve sa liberté, avant qu'elle "n'ait sa peau", ce style de relation peut etre mortelle a long terme, je le sais, alors je sais que je temps presse, surtout passé 60 ans!
    J'ai crée mon propre blog, je temoigne sur "sos hommes battus", sur les forums de Psychologies.com, bref, je fais tout ce que je peux pour mieux comprendre et l'aider efficacement.
    Je suis persuadée que l'amour est plus fort que la haine, alors je reste optimiste!
    Je serai ravie de me faire des amis sur votre site!
    A bientot!

    RépondreSupprimer
  39. Je me reconnais dans ces témoignages. On croit trouver le prince charmant, et même si on a cette petite voix intérieure qui nous dit de ne pas y aller, il est tellement celui dont on a rêvé qu'on fonce. Evidemment c'est une victime de 2 divorces, battu par sa 1ere femme et manipulé par la seconde. Et même quand sa fille me prévient de sa manipulation, même quand j'ai des soupçons qu'il me trompe, il est tellement persuasif que je le crois. Apres 2 ans à croire en ses dépressions, ses pb de boulot, de famille, à passer sur ses absences injustifiées, le pot au rose me saute au nez. Il entretenait depuis 8 mois une double liaison avec une de nos collègues à qui il promettait le mariage. Confondu, bien évidemment il nie mais les faits sont là et s'ensuit forcément la haine, les menaces car rien est pire qu'un manipulateur dévoilé. Mais je suis enfin détachée de cette personne et j'ai au moins la satisfaction de m'être vengée. je n'arrivais pas à le quitter malgré son attitude de plus en plus froide et distante. Certes la chute est rude mais je n'ai perdu 'que' 2 ans. Ca aurait pu être bien pire.

    RépondreSupprimer
  40. bonjour,

    j'ai la trentaine et maman de 2 enfants, et j'ai enfin mit un nom sur le coportement plus que bizarre de ces derniers temps de mon mari qui m'a amené à me dire que c'etait un "manipulateur" et dernirement ce sont les enfants qu'il a prit comme arme pour me blesser.
    ça fait 9 ans que nous sommes mariés, et des les debuts de notre relation ça a été des mots rabaissants, humilitaions, etc, la première fois que j'ai fondu en larme il est venu me reconforter , mais pour mieux recommencer aprés et ce sont des assauts et meme aujourd'hui ça continu mais de façon plus déguisé et moins direct de façon à ce que je ne puisse pas les lui reprocher. Du coup il se fait passer lui pr la victime et utilise mon temperement car oui j'ai malgrétout un temperement, pour me faire passer moi pour la manipulatrice, sauf que le mensonge et la malhonneté ce sont des choses dont je suis incapable car j'ai été éduquée ainsi et il a justement une manière d'utiliser mes principes moraux contre moi, ou il se les accapare pour avoir du répondant mais je voi bien que ça ne tient pas debout .
    bref ces derniers temùps je suis devenues, hystérique,j'etais il y a 3 jrs chez une psycologue de la pmi car j'ai preçu un compoetement bizarre de mes enfants envers moi pour finalement m'avouer que c'etait leur pere qui le leur avait demandé de se comporter ainsi et ils ont fondu en llarme en me l'annonçant car ils culpabilisaient,fait des menaces atravers des chansons, chantage affectifs pour ensuite essayé de me faire croire que ça n'en etait pas et que c'est moi qui me fait tout un film, provoque des situations de conflits pour ensuite les retourner contre moi, continu à etre blessant , mais il met tout ça su le compte de la plaisanterie .
    j'espere que quelqu'un me lira, bonne continuation à vous et courage dieu sait quece n'est pas facile, mais ça fait 8 mois que j'ai opté pour me protéger la solution de " l'ignorance" et il semble plus destabliser et a multiplier les attaques et c'est ec qui m'a permit de voir qu'il y avait un truc qui n'allait pas, ca desfois c'etait abberant les propos qu'il tenait et des que je les lui faisais remarqué evidement les niait en bloc et me les mettait sur le dos !
    voila mon temoignage, résultat je sopffre d'un blocage qui me fait me proteger de lui et me dit que c'est de la rancune et pas un blocage .

    RépondreSupprimer
  41. Bonjour,

    les manipulateurs sont très faciles à démasquer car ils agissent tous et toujours de la meme façon. Façon bien décrite par les différents ouvrages référencés sur le net. On lit souvent que la meilleure chose à faire est de les fuir mais ce n'est pas toujours possible ou trop tard car le mal a souvent déjà fait son œuvre chez la victime qui en portera les séquelles pour un bon moment. Alors que faire? Et bien, puisque les manipulateurs s'attaquent de préférence aux personnes intelligentes et sensibles, celles-ci sont parfaitement à meme de se défendre en retournant leurs propres armes contre eux. L'affrontement est inutile, on le sait, ce qu'il faut c'est renverser les rôles, parler le meme langage, utiliser les mêmes ficelles. Le manipulateur en général ne comprend pas tout de suite tant il est sur de sa pleine puissance et quand il s'en rend compte, c'est trop tard, il a été piégé à son propre jeu. Et ça, les manipulateurs n'aiment pas du tout du tout! Ce sont eux alors qui perdent les pédales car il ne savent jouer qu'avec leurs règles. La suite va dépendre du contexte, soit le manipulateur s'enfuit soit il reste mais vaincu. Le tout pour la victime et de maintenir fermement sa position. La manipulation est une agression, il n'y a aucune raison de se laisser faire, c'est une question de dignité humaine et d'estime de soi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. pour répondre à votre réponse,il me suffit de vous dire que je suis entièrement en accord avec le profil du manipulateur subir cette émotion douloureuse pour comprendre et y répondre laissant de séquelles indescriptibles,voir grave, néanmoins je me permets de rajouter un petit commentaire, si cela peut permettre aux victimes de rassurer sa conscience, si celle ci semble propre et nette, rester dans la conduite a tenir : attaquez de la même façon que votre agresseur , déstabilisez le ,restez calme et utilisez votre humour, ou faites vous booster par un ami qui en a , allez la bete n'est pas morte, faisons tout pour la détruir.

      Supprimer
    2. Facile de le prendre comme ça,tout dépend du contexte,ta réponse est très légère.J'ai essayé de faire comme lui,mais nous ne sommes pas comme eux.Tu réagis sans connaitre le sujet.Désolée,mais ta réponse m'a secouée,c'est bien merci.

      Supprimer
  42. Pour moi, la manipulation est quelque chose de très courant. Qui n'a jamais tenté de manipuler autrui pour parvenir à ses fins, meme inconsciemment? Les enfants fonctionnent beaucoup sur ce mode, tout parent en sait quelque chose et en général évite de se laisser piéger. Les manipulateurs adultes sont donc des gens qui n'ont pas su grandir, dépasser ce stade infantile de la relation. En ce sens ils sont surtout à plaindre et sont finalement peu impressionnants. Si on a à faire à un manipulateur, le voir comme un enfant peut aider à dé-diaboliser l'ascendant qu'il cherche à prendre sur nous . Le traiter comme un enfant peut désamorcer le processus en prenant garde à ne pas tomber dans la compassion. Comme avec un enfant, écouter mais rester ferme, garder sa ligne de conduite quoiqu'en dise ou en pense le manipulateur. Celui-ci finit par laisser tomber quand il voit que ses efforts restent lettres mortes. Mais attention la victoire n'est jamais totalement acquise car la manipulation est une drogue pour celui qui la pratique et il cherchera toujours comment reprendre de l'ascendant sur sa victime. C'est un combat de longue haleine et il faut rester bien campé sur ses deux pieds pour le mener!

    RépondreSupprimer
  43. bonjour,
    Je découvre que je ne suis pas toute seule qui était un jour une victime de ce type de gens. En fait, je me suis mariée avec un homme qui s'est montré dès le début l'homme parfait, il était très gentil, doux, amoureux c'était une personne attirante qui est prête à tout faire juste pour me garder et malheureusement je l'ai rcu
    il a dessiné de lui même une image brillante, idéale et complète il m'a dessiné une pour moi, j'étais un ange pour lui, avec ses nombreux louanges et promesses infinies j'étais non seulement tombée amoureuse mais aussi je me suis plongée dans un profond tout noir sans issu et sans le savoir. Je suis une étudiante étrangère d'origine orientale, qui prépare des études supèrieures comme lui, j'ai tout d'abord remarqué qu'il veut me contrôler sous prétexte de donner son avis en me disant qu'il sache plus de moi ou il aime que sa femme met ce vêtement là en cas de mon refus, mon mari commence à provoquer les disputes, à faire des choses incompréhensibles pour moi, voir même très gênantes ou nuisibles. J'ai trouvé qu'il ne s'intéresse pas à ses études mais il compte sur son intelligence pour résoudre chaque problème avec son prof, il passe son temps aux loisirs sans avoir du sérieux le travail ou la vie conjugale, tout à fait le contraire, il me rebaisse tout le temps, tout est ma faute ou à cause de moi, il m'a adressé des insultes insuporatables, des critiques, des menaces, il commmence à changer de plus en plus, dès le début il s'est montré réservé et très discret et avec le temps cette situation s'aggrave, il avait à la maison une cartable avec un cadnat dont je ne sais pas son contenu, un portable et un ordi avec des mots de passe très bien cachés, même imaginez les clefs de la boîte aux lettres restent juste avec lui, si je l'appelle il ne répond pas je dois laisser un message sur sa boîte vocale, selon lui, selon l'importance du message il apelle ou non, il est devenu avec le temps dangereux, il a essayé de me tuer en m'étouffant 2 fois, dont une était 4 jours avant de ma soutenace de thèse il m'a dit littérallement: écoute la folle, je suis prêt à te tuer et d'aller en prison et je serai vraiment satisfait et content sans aucun remords
    en bref, j'avais une technique pour moi pour que je puisse continuer à affronter la réalité et la vie avec ce monstre, à chaque fois, il me dit une chose je me répète le contraire c'est -à- dire si il me dit tu es laide, je me dis non je suis belle et tu le sais très bien mais tu veux juste à me rabaisser et ainsi de suite, ce qui m'a fait vraiment souffrir est la question d'enfants, il m'a caché qu'il a un grand problème de fértilité il m'a poussé vers les gynicos pour m'examiner après une bonne période je découvre son problème et il m'a obligé par ses moyens gentils et amoureux quand c'est nécessaire d'accepter invitro qui grâce à Dieu n'est pas marché, je suis catholique cette solution n'est pas acceptable par l'Eglise, il m'a privé de devenir une mère, d'avoir un bébé comme toutes les femmes, mais apparemment j'avais juste un monstre hummain qui est toujours très heutreux de rendre sa femme malheureuse même parfois il m'a poussé vers le suicide en me disant si je suis à ta place je finis ma vie.
    Actuellemnt, je suis revenue pour mon pays, tout simplement j'ai pris la fuite après la fin de mes études et je mène une bonne carrière qui réussit bien mais je souffre encore malgré que j'ai demandé l'annulation du mariage qui traine depuis 2 ans, je me souviens bien combien j'avais peur du marriage et comment il m'a convaincu ..
    je remercie Dieu pour m'avaoir sauveé et m'avoir aidé pendant mon séjour en France et je regrette inlassablement parce que je ne me suis jamais adersseé à la police même après les disputes et les frappes, ma vie était en danger mais maintenant je cherche à découvrir ce que j'ai vécu et je cherche à me reconstruir.

    RépondreSupprimer
  44. BRAVO! VOUS AVEZ ADOPTE LA SEULE SOLUTION QUI ETAIT JUSTE DANS VOTRE SITUATION: PARTIR., RECONSTRUISEZ VOUS ET VIVEZ VOTRE VIE, ENRICHIE DE CETTE EXPERIENCE QUI VOUS A RENDUE PLUS FORTE, MEME SI, POUR L'INSTANT, VOUS AVEZ L'IMPRESSION D'ETRE FAIBLE; SI VOUS AVIEZ ETE FAIBLE, CET HOMME NE SE SERAIT PAS APPROCHE DE VOUS. IL S EST NOURRI DE VOTRE FORCE ET DE VOTRE RAYONNEMENT PENDANT CES ANNEES. BELLE VIE A VOUS!!ET SURTOUT NE CROYEZ PAS QUE TOUT LE MONDE EST COMME CA!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour je vous remercie pour votre réponse, cela m'a fait du bien, de vous lire, de savoir qu'il y en a des gens qui ont lu mon histoire horrible, croyez moi écrire pour racontrer ce qu'on a vécu est un soulagement et le fait de recevoire votre message m'a rendu encore et encore contente, mais je pense que mon mari est toujours en France, il vit normalement mais moi, je suis loin c'est vrai mais j'ai changé, je fais très peu de la confiance aux autres, je sors rarement toute seule, j'ai besoin d'être en compagnie, est-ce que c'est normal?

      Supprimer
  45. Étrangement il a pas beaucoup d'homme qui parle de leurs expérience je suis présentement en prosédure d'annulation avec une reine manipulatrice elle a 28/30 des critères,

    Mère de deux jeune garcons en bas ages, je me suis investie comme un père dans cette relation a sens unique.

    Je l'ai épousée en Jamaique et elle est enceinte, mais un jour elle saigne, l'autre a c'est fait avorter, l'autre elle veux que je revienne.

    J'ai été que 6 mois avec en temps que conjoint et depuis la mi-Novembre nous nous sommes marie, Ce qui me fais le plus mal dans tout ca, c'est le fais de repenser à tous les moments depuis la première rencontre et se rendre finalement compte que sa toujours été une tactique, elle c'est servie de tout mes peurs, mes qualités, mes défauts, pour s'en servir comme une arme contre moi-même.

    J'ai un caractère fort d'ou le fait que 2 semaines après avoir emménagé ensemble les grosses chicanes ont commencer mais elle a réussit a me faire perdre 7 mois de ma vie je veux même pas penser comment vous qui avez investie 10, 20 ou 25 ans avec qq1 qui se joue de nous.

    Moi la seule chose que je trouve pas de réponses et qui me bouffe la vie présentement c'est: Es-ce que les manipulateur/trice AIME quand il disent aimé.

    Car je l'ai aimé et c'est enfants commencaient juste a s'ouvrir a moi a tjs me posser des questions et j'adorais m'investir dans la relations de couples que j'avais.

    Sentimentalement, sécuritairement, sexuellement, monétairement je me suis fais rouler.

    Oui cette expérience me fais grandir et j'aime mieux lui pardonner le fais que si une part de ce qu'elle m'a racontée sur sont enfance est vrai elle est a plaindre bien plus que moi qui doit refaire surface plus fort et mieux carapacé.

    RépondreSupprimer
  46. Bonjour,
    Certaines circonstances ont fait que j'ai récemment découvert cette facette chez un ami de très longue date. 18 critères sur les 30. J'ai décidé de couper cette relation, confiance et sérénité n'étant plus à l'ordre du jour. Je l'ai informé en lui écrivant les raisons de mon choix.
    Il m'a répondu qu'il pensait que je faisais un "caprice" et que je pouvais le recontacter quand je le souhaitais...:-))
    Il faut savoir rester ferme quand on a pris une décision avec ces personnes. Les éviter reste encore la meilleure chose à faire pour se protéger de leur comportement qui n'a rien à faire avec une relation normale d'échanges et d'affection.

    RépondreSupprimer
  47. bonjour
    je pensais etre seule au monde enfermée dans une tour d'argent, il y a dix huit mois j'ai rencontré un homme,marié mais cela il ne me l'a pas caché,et je suis tombé sous le charme, aujourd'hui encore je me demande ce qui m'est arrivé. J'étais mariée certe mon couple n'était pas au summum mais je n'étais pas si mal. Car aujourd'hui je ne fais que pleurer. Cet homme répond en totalité à toute les questions sur le profil du manipulateur, le pire dans tout cela, c'est que je l'ai toujours su et je me suis voilée la face, en me disant non pas toi, ce n'est pas possible. Il ment sans cesse, et il trouve toujours une bonne explication, qui meme si je sais que c'est faux je n'ai aucun moyen de le prouver. Lorsque nous sommes au téléphonne subitement il raccroche prétextant un problème technique, mais cela c'est uniquement par le fait que quelque chose dans mes propos l'on dérangé, je l'aime ou crois l'aimer au jour d'aujourd'hui je n'arrive plus à faire la différence, chaque jour je veux le quitter, et chaque jour j'attends son appel, j'ai mal j'ai perdu mon sourire, j'étais quelqu'un de tres gai, je n'ai plus gout à rien, mes amis ma famille, meme mon ex mari, m'a dit que j'étais tomber dans un piège, qu'il ne fallait rien attendre de lui, et pourtant je continue, j'aimerai tellement m'en sortir le quitter, mais je n'y arrive pas. Il me dit d'etre patiente qu'il a des choses à terminer, qu'il me l'a déjà expliquer, que je ne veux pas comprendre, parfois j'ai l'impression qu'il veut que je devienne folle, il déclenche en moi des colères sourdes ou je ne sais plus qui je suis ce que je fais. Je sais qu'il ment sur tout qu'il s'invente une autre vie et je n'arrive en rien à déjouer ce role, que dois-je faire, ma fille qui souffre de me voir manipuler, car j'ai un caractère fort, du moins j'avais, car depuis que je l'ai rencontrer il m'a completement vidé de cette force tout le monde me dit de le quitter mais comme un aimant je suis tjrs reprojeté vers lui, si je ne l'entends pas j'ai l'impression que le monde va s'écrouler, que la vie n'a plus de sens, alors que je sais pertinemment que c'est faux, mais quel est donce ce déclic qui me manque tant? Aidez moi s'il vous plait!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour,

      Impressionnant....Votre histoire et ce que vous dites dans votre témoignage est exactement ce que je vis ,ce que je ressent,votre histoire est la mienne!En effet très dur de s'en sortir;j'ai son frère et sa belle -sœur qui m'aident car ils savent que c'est un gros manipulateur ainsi que ma famille.J'ai aussi rencontrer un autre homme pas du tout manipulateur et qui est au courant de tout ,il m'aime et veut m'aider à m'en sortir.Il sait que je pense tout le temps à lui ,que je l'aime et qu'il ne me faut pas grand chose pour que je retombe dans les bras de mon manipulateur!C'est ce battre contre le Diable!C'est très dur....
      Bonne chance!Bizzz...

      Supprimer
  48. voilà ce que j'ai à dire. Je suis une femme de 76 ans, intellectuelle, cultivée, artiste, et tout ce que vous voulez. J'ai rencontré un homme
    qui a 14 ans de moins que moi, qui sort du même milieu que moi. Quand nous nous sommes rencontrés, je venais de subir des choses assez
    graves, et j'étais donc très vulnérable. Cet homme, marié à une femme qui a 20 ans de moins que lui, m'a dragué et je suis tombé dans le piège. Nous avons une relation comme il appelle " d'amitié amoureuse ". Cet homme n'a pas réussi dans son métier, et est au bord de la faillite. Je suis devenue entièrement " sujet",
    et malgré le fait que je vis au dessous du seuil de la pauvreté, il veut que je l'aide financièrement. Pas si clairement exprimé que ça,
    bien sur. A chaque fois que je veux rompre, il
    me harcèle, dix coups de télephone par jour, etc.
    Son entourage est entièrement aveuglé par lui.
    Mais sa femme qui a 20 ans de moins que lui, ainsi que ses enfants, ont l'air très tristes;
    Je sais qu'il ne vaut pas un sou.
    Mais l'idée de le perdre me fait flipper.
    Voilà.

    RépondreSupprimer
  49. Bonjour voila je suis un jeune homme.
    Et ma compagne que j'ai fini part quitter répond à 26 questions sur 30.
    Pourtant j'ai toujours un doute.
    Je me dis que c'est peut être moi qui ai fais n'importe quoi dans cette relation.
    Je me suis éloigner de mes amis, ai abandonné mes études(constat, je ne dis pas qu'elle en est la cause car je considère que je suis le seul responsable de ma propre vie). C'est une amie qui m'a ouvert les yeux.
    Mais j'aurai voulu les ouvrir avant. Elle ma fait bcp souffrir. Je n'ai jamais su sur quelle pieds danser avec elle.
    Et j'ai vraiment tout donner parce qu'elle paraissait être une fille bien.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Dès le moment où tu te poses la question c'est qu'il y a un souci...le couple, c'est de la complicité et "ne pas savoir sur quel pied danser" avec l'autre...c'est l'inverse de la complicité. tu as fait le bon choix n'en doute pas!!

      Supprimer
    2. merci de ta réponse.

      Oui je pense aussi que j'ai fais le bon choix. Mais c'est très dur.

      Supprimer
    3. C toujours mieux de voir le verre à moitié plein !! La vie est courte, tu as fais le bon choix soit en persuadé, mais faire des choix c aussi renoncer .. C pour cela que c est dur !! Lancé toi ds des projets, reviens sur des vieux rêves, reprends des études ... Bref, deviens toi même !! Tu verras ds quelques temps, peut être 2/3 ans le chemin parcouru !!!

      Supprimer
  50. j'en suis encore très accablé, et j'ai perdu ma confiance en moi

    RépondreSupprimer
  51. Bonjour à tous et toutes,
    Je suis dans une situation un peu similaire, sauf que ça ne dure que depuis un an et demi et qu'à la différence de beaucoup, je n'ai jamais cessé de me battre. Ce mec, l'air de rien, m'a complètement mise à terre...D'abord il m'a beaucoup menti, quand j'ai découvert ses mesonges un à un, il a nié, minimisé,parlé tellement longtemps que je finaissais par baisser les armes "juste pour qu'il me foute la paix". Ensuite, il m'a repoussée sexuellement pendant plus d'un an (1 rapport tous les deux mois!!), il ne m'a jamais dit que j'étais grosse ou moche non, mais c'est ce que j'ai logiquement fini par penser, surtout quand il ne se gênait pas pour faire le beau avec d'autres filles devant mes yeux (ou derrère mon dos d'ailleurs). Tout le temps des excuses: "oui mais c'est parce que mon ex m'a fait du mal", "je me suis diputé avec ma mère", "mes chats me manquent", "je suis fatigué", etc... Au final j'ai commencé à complexer comme jamais. C'est vrai que j'ai des formes,je fais 70kg pour 1,70m, mais elles sont bien réparties et je suis plutôt "pulpeuse" qu'obèse! En plus j'aime prendre soin de moi, être un peu sexy, mettre des petits dessous, enfin aucun de mes exs n'a jamais trouvé à y redire de ce côté là! Je suis devenue comme folle, je me pesais 15 fois par jour, j'étais obsédée par mon poids, mes formes, je me trouvais moche, nulle, enfin la spirale infernale. Pourtant par le passé j'ai été obèse mais même à cette époque je n'ai jamais eu de complexes ni douté de mon potentiel séduction...c'est ce qui m'a fait réagir. Ca, et le fait que je sens que c'est quelqu'un de violent. il se contient car il sent que je lui échappe: quand il me parle de bébé je lui réponds "plutot mourir", il s'est permis plusieurs fois de me menacer de me frapper, je lui réponds "vas y", il m'a insultée plusieurs fois de pute (alors que franchement plus réglo que moi en couple, ça n'existe pas!), et j'en passe pour faire court...
    Aujourd'hui je veux en finir avec lui. D'ailleurs ça fait plusieurs mois que j'essaye, plusieurs fois que je romps mais chaque fois il m'embobine en pleurant genou à terre que je suis la femme de sa vie que lui est "le roi des connards" mais qu'il s'excuse, qu'il regrette, il me fait des tonnes de promesses qu'il ne tient jamais, il change juste deux ou trois petites choses souvent insignifiantes pour se donner des arguments à la prochaine rupture,et surtout, SURTOUT, il me lâche pas jusqu'à ce que je cède! La dernière fois j'ai tenu 48H mais il m'épuise, il me saoûle de paroles!! Le problème c'est qu'il s'est incrusté chez moi (l'air de rien) et que maintenant il n'a nulle part où aller, du coup je ne peux pas le mettre dehors, et il est sur place pour me laver le cerveau.
    J'ai rompu encore hier soir, j'espère que cette fois sera la bonne, j'ai écris ces lignes pour me motiver il faut absolument que je résiste car ce mec m'épuise, que je n'ai aucun avenir avec lui, et même aucun sentiment si ce n'est encore une once de compassion. Et encore, la dernière fois lorsqu'il m'a menacée de se suicider je lui ai répondu "tu te crois malin en disant ça? tu espères quoi que je vais te garder par pitié? si tu veux te suicider, vas y je ne te retiendrais pas et étant donné que chacun fait ses choix, je n'en porterais pas non plus la responsabilité" bizarrement, le goût de la vie lui est revenu, mais résister à tous ses chantages m'épuise mentalement...FAUT QUE CA CESSE!!! COURAGE A VOUS!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai découvert par hazard les mots pervers narcissique, puis manipulateur...
      Et là, après 18 ans de vie avec ce que je croyais être l'homme de ma vie, je suis en train de me demander si toutes ces années de merde, à part la naissance de mes trois garçons, je ne les ais pas vécu avec un manipulateur...
      Si vous avez un doute, n'attendez pas, quittez ce monstre qui va vous bouffer, vous détruire et détruire moralement aussi vos enfants...

      Supprimer
    2. Bonjour,
      J'espère sincèrement que vous vous êtes délivrée de ce manipulateur (ils font tous pareil, c'est assez incroyable). N'hésitez vraiment pas à le mettre dehors, ce n'est pas de votre ressort s'il n'a nulle part ailleurs où aller. Bien sûr, soyez prête à être la parfaite méchante auprès de ses amis quand vous l'aurez fait. Les manipulateurs manipulent tout leur entourage. Et cessent de parler à ceux avec qui ça ne fonctionne plus. J'ai lu plus haut "on ne gagne jamais contre eux", non, on ne gagne jamais.

      Supprimer
    3. Enfin quelque chose de ressemblant à mon spécimen de manipulateur "le parleur" et il parle parle, promet, jure, crie, traite..... je n'en peux plus...

      Supprimer
  52. Bonjour,

    Je suis venue consulter ce site en quête de réponses à mes questions et j’en ai trouvées plusieurs. Aussi, j’ai répondu à certaines personnes dont le témoignage me rejoignait le plus. Je les en remercie. Maintenant, c’est à moi de partager mon histoire.

    Mes deux parents étaient des personnes très contrôlantes. Ma mère, sous prétexte que la fessée était socialement acceptable se défoulait sur nous lorsqu’elle était en colère ou bien nous boudait pendant des jours, sans nous regarder et nous parler, malgré nos supplications. Parfois, elle quittait le foyer, nous laissant dans avec la peur au ventre d’être responsables de nous-mêmes quand mon père s’absentait pour son travail.

    Mon père lui, était surtout violent verbalement. Il ne pouvait pas supporter qu’on ne fasse pas exactement ce qu’il désire de la manière qu’il le voulait, alors, il se moquait de nous et nous rabaissait, nous injuriait, nous menaçait. Cela n’a pas duré que l’enfance. Il n’a jamais accepté, qu’adultes, nous ayons nos vies. J’ai donc grandi dans ce milieu malsain d’où mon frère et ma sœur ont déguerpi rapidement. Moi, je pensais qu’il fallait rester près et être disponible, mais plus je m’investissais et plus les attaques devenaient violentes et sournoises. Insatisfaits de décisions pourtant sages que je prenais, mes parents ont monté de combines avec mon premier ex-mari pour tenter de m’enlever mon fils aîné.

    Je me suis mariée deux fois et j’ai eu le même type de conjoints: des hommes indifférents qui tentaient de prendre contrôle sur moi. Lorsque je n’ai plus voulu faire ce qu’ils voulaient, exactement comme ils le voulaient, ils m’ont fait toutes sortes d’affronts. L’un d’eux, plus que l’autre encore, entretenant des propos médisants sur moi auprès de mon fils toutes les fois où il en avait la garde. Mon premier mari, lui, s’est poussé pendant cinq ans, lorsque je me suis remariée, faisant souffrir son fils sans aucun remords.

    Maintenant, ce sont mes fils qui ont adopté ce mode de contrôle. Parce que j’ai refusé quelque chose au plus jeune, il s’est associé à son frère pour faire en sorte que je ne voie plus mes petits-enfants. Ça fait un an maintenant que je ne les voie plus. J'ai cessé de me battre et je me suis éloignée pour épargner aux petits que les parents leur fassent du chantage s’ils venaient me voir. Je sais qu’ils étaient « dans ce mode » et les enfants auraient vécu un enfer.

    Maintenant que je « sais » que je suis seule avec eux (avant je m’illusionnais sur un possible amour), j’ai décidé de travailler très fort sur moi pour ne plus jamais me retrouver engagée de quelque façon avec des gens contrôlants. Cependant, j’ai très mal des injustices que j’ai subies et la peur de ne jamais revoir mes petits-enfants est toujours là au creux de mon ventre. Mais, j’espère qu’un jour, quand je serai assez forte, je pourrai les aider.

    RépondreSupprimer
  53. Bonjour,je suis victime depuis 4ans,je sais mettre le doigt sur le probleme,mais je n arrive plus a réfléchir.Aujourd'hui encore je suis tombée sur des messages échangées avec une femme avec laquelle il prend le train.Quand je lui demande des explications il dit que je suis folle,et qu'il en a marre de moi.Je ne suis pas jalouse de cette relation,mais je soufre tellement que je voudrais prévenir la personne du danger qelle encoure.J'ai tout perdu,mes passions,mes connaissances,mes enfants,ma libido,ma joie de vire.Je vis dans mon monde pour échapper a ses attaques,j'ai une petite puce avec lui,et il me menace de me tuer si je part avec elle,ma fille de7ans de mon premier mariage a assisté a des disputes et des violences physique.Elle n en n'a rien dit a son père,mais j'ai préferer quelle ne vienne plus car ce n'est pas comme ça quelle mérite de vivre.Ces violences il les pratiqent devant ma puce de 2ans,je me tais pour ne pas envenimer les choses,et elle dit a son père calme toi papa.Cette chose est un fou,je suis sans sécurité sociale,sans travail dans la merde quoi.Ca fait trop mal de parler,ça ne résoudra pas le probleme merci a tous.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Chère amie,

      La violence est un contrôle dont il faut sortir! Tenter de minimiser sa propre défense pour protéger les petits ne donne rien! Je le sais, je l'ai vécu à répétition.
      Parler semble inutile. Je le sais, je l'ai pensé aussi mais c'est une supape qui s'ouvre et qui permet d'évacuer la colère, la peine, le désarroi et le sentiment d'impuissance. Parler fait son chemin... sans qu'on s'en aperçoive.
      Bravo de l'avoir fait !
      Courage, il faut prendre les choses l'une après l'autre et les régler. Reprendre sa vie en main, s'éloigner, se protéger. Le faire en toute légalité (celle de la vraie loi, pas celle dictée par le conjoint violent).
      Se protéger, se faire aider, voici comment on démarre le processus. Ne restez pas seule. Faites-vous accompagner, entourez-vous, criez à l'aide ! Quelqu'un vous entendra et vous aidera.

      Supprimer
    2. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

      Supprimer
  54. Bonsoir à toutes,
    je n'ai pas eu le courage de tout lire!! Pardon!!!
    Je vous promets que je sais!!!! Je n'en peu plus!!
    Lani

    RépondreSupprimer
  55. Chère Lani,
    Quelques mots seulement de vous me touchent énormément car je sens toute la détresse que vous vivez.
    Demandez de l'aide. Demandez. On vous aidera.

    RépondreSupprimer
  56. je pensais être la seule...je vis avec mes filles un enfer depuis deux ans.avant c'était acceptable je mettais cela sur le dos d'une petite dépression. mais lorsque l'enfer est arrivé je me suis demandée s'il ne s'agissait pas d'autre chose et là j'ai découvert qu'il était manipulateur pervers celui que j'aime de tout mon être, le père de mes filles. à la lecture de l'article de presse c'est lui que je voyais. J'ai tous supporté , ses brimades, ses coups , ses humiliations pensant que j'étais responsable de son état. Et là, la situation s'est empirée, il a battu notre fille de 16 ans.Une gifle pour la remettre en place comme il dit!! une gifle certes mais suivie d'un coup de poing.. notre fille a une contusion malaire et un petit déplacement de la mâchoire. Donc gendarmerie, hôpital avec un médecin de la PJ et dépôt de plainte. Et là l'horreur il ose dire que je manipule nos filles qu'il n'a rien fait et que je suis responsable de la situation. Tous est de ma faute comme d'habitude. Mais le pire pour moi c'est que je l'aime toujours autant et n''arrive pas à le détester, à le haïr, alors comment faire,je n'ai pas la force de le quitter justement à cause de cet amour que j'ai toujours pour lui. Personne,enfin les seuls amis qui me restent, car il a fait le vide dans ma vie, ne me comprennent pas. Oui cela aussi fait parti de ma vie sa manipulation chez nos amis, se faire passer pour la pauvre victime, disant que je lui pourris la vie;;; alors qu'il a toujours fait ce qu'il voulait. J'ai même été en janvier hospitalisée je ne pesais plus que 36 kg. Comme me disaient mes filles, il te tue à petit feu.Il te rend malade(je ne mangeais plus). Il a changé, je ne le reconnais plus, ou est celui qui me disait que j'étais sa vie que l'on finirait nos jours ensemble tellement qu'il m'aimait, qu'il était heureux car j'étais toujours là pour lui surtout dans les mauvais moment et il en a eu.Que faire? merci

    RépondreSupprimer
  57. Toujours très difficile d'imaginer s'être faite manipuler surtout par celui que l'on aime. Mais je dois avouer que tous les critères cités sont réunis. La violence n'est pas celle des coups car celui que j'appelle encore aujourd'hui mon mari utilisent les mots. Son intelligence n'a d'égale que sa malveillance envers moi. Après avoir quitter mon travail mon village où j'avais vécu 47 ans je l'ai suivi, vivre et travailler auprès de lui, recommencer une vie nouvelle qui devait me combler. Il m'a couverte d'attention, de cadeaux et moi qui n'avait jamais connu cela, j'ai foncé en me disant que j'avais beaucoup de chance d'avoir rencontré un homme tel que lui. j'ai demandé le mariage car lui disait: "c'est comme tu veux à condition que cela ne change rien entre nous" et en fait Tout a changé. Comme il m'avait prévenu, c'était donc uniquement ma faute si tout s'était dégradé si vite. Les relations avec ma proche famille sont devenues très conflictuelles, entre lui et ma mère, entre lui et ma fille aîné, entre lui et mon gendre, entre lui et mon frère et ma belle soeur et ces conflits étaient provoqués systématiquement par les autres et il me reprochait de ne pas le soutenir suffisamment face à eux. Six mois après notre mariage, je faisais une dépression. J'ai un caractère courageux, volontaire, j'ai élevé seule mes filles en arrivant à leur permettre des études couteuses, j'ai travaillé 20 ans de ma vie comme infirmière libérale avec des horaires de folie pour arriver à me construire une vie correcte. Et après 6 mois de vie commune, bouffées d'angoisse, dépression.
    Je n'ai pas pu ni voulu mettre en lien le comportement de mon mari pour expliquer mon état. J'ai préféré trouver des raisons extérieures (arrêt de mon métier, déménagement, éloignement familial) et j'ai pris la décision de faire une psychanalyse, chose à laquelle il était très favorable. Mais grâce à l'analyse, j'ai pu verbaliser mes désaccords et là c'est devenu invivable.
    J'ai essayé de rester très calme, sans lui faire de remarque, de critique, en acceptant ses points de vue, ses demandes,en étant à ses petits soins, douce, aimante, et cela a été très bien pendant deux mois. Mais je n'ai pas pu tenir plus car je me suis aperçue qu'il était en train de bafouer mes intérêts, il mentait et était de mauvaise foi. Jusqu'au jour où il a sorti une corde et se l'est passé autour de son cou pour me montrer à quel point j'étais odieuse avec lui et qu'il en venait à cette extrémité à cause de moi. Je lui ai promis de partir car c'est ce qu'il m'avait demandé, s'il descendait de la chaise et n'attentait pas à ses jours. Je suis partie. J'ai fait le nécessaire pour que le divorce à l'amiable soit enclenché. Maintenant il me rend responsable du divorce et d' engendrer un climat de violence autour de lui.
    Deux ans après notre mariage, je me retrouve, sans maison, sans travail et avec une lourde histoire à digérer et surtout faire le deuil. Le divorce n'est pas prononcer( nous sommes séparés que depuis le 11 Mai) mais il est déjà sur Meetic entrain de rechercher une autre proie car la solitude lui est insupportable. Je vais essayer de trouver la force de me reconstruire auprès de ma famille qui est soulagée que cette histoire se termine.

    RépondreSupprimer
  58. 43 ans que je vis avec un manipulateur. Presque 40 ans avant de comprendre, faut-il être niaise face à l'évidence ! Complètement détruite, depuis quelques temps je suis submergée par les mauvais souvenirs qui sont comme des verrous qui sautent, des bulles qui éclatent. Tout me saute à la figure et se révèle. Je me vide de ma substance et je me ratatine, je me dissous, je n'ai plus de force, moi qui suis un "caractère bien trempée". Je m'en veux beaucoup d'avoir été si bête. Maintenant,je n'ai plus la force.... et je me sens m'éteindre un peu plus chaque matin. Amicalement.

    RépondreSupprimer
  59. bonjour , j,ai moi meme rencontré un manipulateur, pendant 3 ans de ma vie, il me tenait à distance, moi à toulouse, lui à saulnes prés du luxembourg, il est venu 2 fois 3 mois sur toulouse.rendez vous compte, l,intelligence ds la méchanceté de cette homme, 2 ans sans le voir il m,apellait tous les jours, m,a écarté de mes amis. J ai voulu changé de travail il m,en a empeché, sous pretexte que lui arriver bientot et qu,il aurait besoin de moi. nouvel an seul, il rentrait ds ma boite mail, ma boite vocale, bien il avait les codes.Il devait venir vivre avec moi au mois d,aout, il m, a annoncé il y a3 semaines, je ne t,aime plus, je te quitte. BIEN SUR sa vie n,est qu,un tissu de mensonges, il ne travaillais pas, il vit chez sa mère et traque des femmes qui ont de l,argent. JE SUIS tombée bien bas, je ne mange plus je ne dors plus. Il recherche sur des sites de rencontre, soyez prudentes il est plutot bel homme. CORDIALEMENT

    RépondreSupprimer
  60. Bonjour
    Ce matin, j'ai mis un point final à une relation qui n'en a jamais été une à proprement parler, mais qui a réellement eu un impact sur ma vie personnelle.
    En résumant beaucoup, en 2004, je me suis rendue à l'étranger pour rejoindre une amie alors en stage. J'ai rencontré ce tout jeune homme absolument sublime, qui m'a abordé un soir et a réussi à me faire rentrer dans sa chambre. Nous avons parlé presque toute la nuit, sans aller plus loin car à l'époque je vivais déjà avec quelqu'un et j'étais inflexible, bien que fort flattée, car il était adorable, charmant, drôle. Je suis rentrée en France avec une immense boule dans l'estomac, car j'étais complêtement tombée sous son charme.
    Déboussolée, j'ai quitté mon conjoint, mon travail, et je me suis réinscrite en fac avec dans l'idée de partir en échange, et j'ai été retenue dans la même ville où j'avais rencontré mon prince charmant. Entre temps, nous nous étions échangés des emails, et je commençais à sentir que quelque chose clochait chez lui. Ses messages étaient toujours aussi charmants, mais étaient de plus en plus "érotiques", avant de devenir peu à peu purement sexuels. Ça n'était pas bien méchant, et d'une certaine manière c'était très attrayant. Un mois avant que je parte, il m'a dit qu'il avait rencontré une fille, et qu'il était désolé pour moi.
    Je suis donc partie, et après quelques mois je l'invite à prendre un café. Il m'annonce qu'il est séparé de cette fille, et qu'il a envie "de passer la nuit" avec moi. Après moult refus de ma part, nous avons eu une aventure très courte, dans laquelle je ne pouvais pas m'épanouir car il pouvait m'ignorer parfois pendant trois semaines, réapparaître une nuit, avant de redisparaître. Très peu de temps après, j'ai rencontré un homme et n'ai pas eu trop de peine à laisser cela derrière moi.
    Lorsque cet homme m'a quitté, je suis de nouveau rentrée en contact avec mon "prince charmant" via un réseau social. Il était ravi d'avoir de mes nouvelles et voulait m'inviter à dîner. Nous nous sommes revus, avons passé un week end fabuleux ensemble, il m'a laissé penser que nous pourrions avoir une relation. Et puis, le manège a recommencé, il a cessé de m'écrire, de répondre à mes messages, je ne l'ai revu que deux semaines plus tard, puis un mois, puis deux, etc, ça a duré un an et demi.
    Durant tout ce temps il m'a dit à plusieurs reprises que je ne devais rien attendre de lui, qu'il m'encourageait à sortir avec d'autres hommes,j'aurais du réagir, mais c'était trop tard, j'étais retombée dans le panneau. Auprès de lui je me sens comme une gentille petite idiote, pourtant il ne dit jamais rien pour me rabaisser, au contraire! Ses actes et ses paroles sont complêtement contradictoires. Je lui ai avoué mes sentiments, il m'a répété qu'il ne voulait pas s'impliquer, mais est quand même revenu me serrer dans ses bras. J'ai beaucoup résumé car je pense que je pourrais en faire un roman, mais le mot clé dans mon histoire, c'est "magnétisme",c'est très dur à expliquer, j'avais beau savoir à quoi m'en tenir, je ne pouvais pas me résoudre à renoncer à le voir tant j'étais accro. Jusqu'à ce matin où je lui ai écrit que je voulais arrêter de le voir, même si cela me déchire. Sa réponse: "je t'avais prévenu", et hop, je me suis vue supprimée de ses contacts sur le réseau social, aussi sec!
    Je ne sais pas si cet homme est un manipulateur dans tous les domaines, ou s'il manipule seulement les femmes pour obtenir leurs faveurs, je ne sais pas si c'est moi qui suis complêtement stupide d'avoir foncé tête baissée dans une voie que je savais sans issue... toujours est-il que je suis me sens trahie, salie, et surtout très très bête.

    RépondreSupprimer
  61. Bonjour,
    J'ai du mal à m'inscrire sur ce blog, donc je me permets de raconter mon histoire par ce biais.
    Je suis un homme et oui ! Je viens de m'appercevoir que je vivais avec une manipulatrice.J'ai 50 ans et nous sommes ensemble depuis une trentaine d'année ,un fils de 10 ans.J'ai toujours tout fait à la maison (sauf le repassage),aussi les courses,les repas,café au lit tous les matins ,je le faisais par amour.Quand notre fils est arrivé, le lever,le déjeuner,le soir les devoirs le repas et le coucher.mon travail à gérer et l'entretien de la maison et du terrain.Des reproches et du chantage affectif tout au long de ces années.Pourtant,madame s'assoie sur son canapé en arrivant du boulot,sans même daigner mettre la table!Septembre 2011,elle me dit qu'elle se sent "femme" ,fait du sport à outrance et rentre plusieurs fois très tard dans la semaine.Cela dure 6 mois ,elle a un comportement très ambigu et je crois vraiment qu'elle a un amant.Je suis à ce moment là au bord du gouffre ,sous anti-dépresseur.Est-ce la "crise de la cinquantaine" ou le fait qu'elle m'ai poussé à bout,je ne supporte plus son comportement.Quelques semaines plus tard,dans le cadre de mon travail,je rencontre une fille...je craque (je m'étais toujours dit que je ne gacherai pas ma vie pour un "c... .. ....),c'était la premiére fois que ça m'arrivais;ça a duré 3 mois jusqu'au jour où son ex. a réussi à avoir ma femme au tél. et lui a tout déballé .Dur!!Pour ma femme aussi,je le comprends mais elle ne comprend qu'elle m'a poussé à bout.Cet été,tentative de suicide aux somniféres...Beaucoup de chantage affectif pour avoir des détails très intimes de ma relation,je me suis laissé avoir,je le regrette mais je ne me fais plus avoir!Très dur à vivre avec des revirements de situations du jour au lendemain.Chantage de la vente de la maison,veux que je quitte la maison le lendemain,je dors en bas ou très souvent dans le lit conjugal et+++.
    Même sa mére lui a dit que c'était "une petite princesse";
    C'est ma mére qui m'a mit sur la piste de la manipulation,et je m'apperçois qu'il y a beaucoup de similitudes!
    On essaie de raccrocher mais c'est dur!On va voir une conseillère conjugal mais elle a été ironique en demandant à ma femme si j'étais un homme parfait.
    Bon,j'arrête...BIZ

    RépondreSupprimer
  62. Bonjour, je vous écris mon expérience personnelle que je suis occupée de vivre depuis 4 ans. J'ai rencontré mon compagnon il y a 4ans grâce à ma meilleure amie. je ne voulais pas sortir avec lui car cela fesait 2ans et demi que j'etait avec mon "ex"compagnon. Mais il me prometter monts et merveilles et malheuresement pour moi je suis tomber dans le panneau. Tout était tout beau tout rose au début, puis au fil des jours il me montrait son vrai visage. Il est 10ans plus agée que moi (j'avais 20 ans et lui 30). Tout d'abord il est du genre fils à maman/papa. il ne jure que par sa maman (depuis le debut je vis chez ses parents) et veut tout faire comme son papa (qui est décédé 5 mois après notre rencontre d'un cancer) il veut tout a fait lui ressembler or que je lui dis toujours qu'il doit avoir sa propre personnalité mais il refuse toujours. Au début tout comme encore maintenant, il me fait toujours des cadeaux, il rends visite "volontier" à ma famille qui se trouve dans le nord de la France. Il ment sans cesse, je l'ai surpris une fois entrain de chater avec des filles sur des sites de rencontres et ainsi leur dire qu'il voulais bien les rencontrer à n'importe quels moment de la journée (il etait chomeur à ce moment la) il m'a toujours dit qu'il ne savais pas pourquoi il allait sur ces sites.... bref toujours des excuses. Il ne m'encourage dans rien et me rabaisse toujours dans tout se que je fais ou que je vais faire (coter professionnel) meme quand on voit de la famille il me lance des pics pour me rabaisser mais quand on voit des personnes que l'on ne cotoit pas souvent il fait mine que l'on est un super couple etc... J'ai fait l'erreur (mais c'etait au debut) d'accepter que l'on construise ensemble notre propre maison. On a acheter un terrain ensemble et concernant la maison on est devant les tribunaux avec notre ancienne architecte car elle a fait bcp d'erreur donc tout est stopper à 1m20 au rdc mais on doit tout demolir. Donc on a ouvert un compte commun et un compte epargne commun où je verse tout les mois depuis presque 2 ans mtn. Depuis a peu pres 2ans et demi on ne fait que de ce diputer tout les jours car monsieur dit blanc (généralement devant sa maman) et noir (quand on est seul) il m'humilie sans arret meme devant sa mere (pour montrer je crois que c'est lui l'homme de la maison mtn et qu'il sais gérer "soit disant" son couple et qu'il ordonne tout). Il ne sais rien faire lui meme. Concernant des mails ou des coups de telephone c'est moi qui doit tout faire à sa place même pour des jobs. A manger? Encore moi qui fait tout (ben oui sa maman n'aime pas faire a manger). Le ménage? C'est encore moi tout les week-end. (suite apres)

    RépondreSupprimer
  63. (suite et fin) Sa maman fait quasi rien dans sa propre maison elle est tout le temps parti bref chaque chose qui est mal fait ben c'est moi qui ramasse des enguelade. généralement apres 5 min où l'on est engueler, il me dit qu'il a envie de moi qu'il veut me faire l'amour etc... mais moi je n'ai plus du tout envie depuis que l'on se prends la tete. Généralement je le fais pour qu'il me foute la paix apres. Et 5 min après il recommence a me reprocher plein de chose qui s'est souvent passer la semaine passée. Bref j'en peux plus surtout que je me suis rendu compte que je ne ressentait plus rien pour lui. J'ai pris la décision de partir mais j'en ai un peu peur car il est tres violent (il a deja lever la main sur moi) et il est tres agressif tout le temps. quand il a l'occasion de me faire mal (physiquement ou moralement) il n'hasite pas. J'en ai peur car je l'ai deja quitter 1 week-end mais il ma tout le temps appeler pour me dire qu'il changera etc... mais je ne vois aucun changement. il a voulu taper sur moi lorsque je suis parti mais il y avait des gens autour de nous donc il a preferer taper sur la voiture de sa mere. Il m'achete plein de choses pour qu'apres je puisse lui faire l'amour. mais il me degoute de plus en plus.... Il ma payer ma voiture mais qui est a mon nom, je lui ai toujours dit que je voulais le la lui rembourser mais il refuse mais je sais bien que quand je partirai il la gardera.. il ma meme deja dit que si je pars avec il la retrouvera et la cassera au point de n'etre plus utilisable. j'ai bien failli me suicider il y a un mois mais ma meilleure amie et quelque personne autour de moi m'y ont interdit car alors il aura gagner.. Car meme sa maman en a sur moi, elle me le montre assez souvent. D'ailleurs j'en parle tres intimement a ma meilleure amie tres souvent par sms et ils arretent pas de me dire d'arreter avec mon gsm sinon il le balance par la fenetre donc je dois ecrire les sms en cachette. Meme a ma famille (notamment ma mere) je dois cacher et surtout effacer n'importe quel sms recu ou/et envoyer car il en ferai encore une fois tout un cinema. Bref je suis epuisé, j'en peux plus de cette vie. J'ai décidé de partir au environ de février 2013 mais encore une fois avec beaucoup d'apréhension. Je voudrais des conseils, des avis ou tout autre informations qui pourrait m'aider. Je vous remercie de votre compréhension.

    RépondreSupprimer
  64. bonjour,
    on ne voit plus rien c'est ecrit bleu sur fond marron kaki !!!!!!pas au debut !
    j'attends que ce soit remis en place normalement pour vous dire mon histoire.
    cordialement

    RépondreSupprimer
  65. Bonjour,

    Une seul bémol dan la liste des 30 critères permettant de déceler un manipulateur c'est que ce défaut qui détruit des gens proches n'est pas que masculin.J'ai ma belle fille qui répond à 18 critères (je pense qu'elle n'est pas toute seule dans ce cas )donc il serait plus judicieux de marquer :
    30 Critères permettent de déceler un(e) manipulateur(trice)

    RépondreSupprimer
  66. Ma fille de 16 ans répond à 23 des critères. J'ai divorcé de son père pour les mêmes raisons. Si on peut fuir un homme , comment une maman peut elle fuir son enfant ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis dans le même cas que vous sauf qu'il s'agit de la fille de mon mari, elle répond à 25 de ces critères et menace régulièrement de détruire notre famille, comment peut on faire pour fuir son influence sans pour autant couper les liens puisque mon mari refuse de couper les liens puisque c'est son enfant?

      Supprimer
  67. J'ai eu affaire à un manipulateur de grande envergure. J'ai eu les flatteries, les cadeaux, une soi disante envie de s'occuper de moi et ce monsieur me met régulièrement au placard quand une de ces copines vient tous les 3 mois içi en nouvelle calédonie! le problème je n'arrive pas à me détacher de son influence.

    RépondreSupprimer
  68. Témoignage de satisfaction du retour de mon ex
    Personnellement, je suis depuis 5 ans avec mon petit ami, et nous nous entendons très bien et le 13 Janvier 2014 il m'envoit un message soit disant " JE NE POURRAI PLUS CONTINUER AVEC TOI " Ce fut le début de ma détresse . Je me pose la question de savoir COMMENT IL POURRA CHANGER BRUSQUEMENT SANS AUCUNE RAISON, toutes mes tentatives à le ramener sur la bonne voie sont vaines puisqu'il est ferme sur sa décision de ne plus me revoir ni entendre parler de moi . J'ai essayé par tous les moyens sans résultat . Le 17 Mai 2014 par hasard j'ai consulté un site d'annonces et l'annonce du médium voyant LEVAIN me parait convaincant et je me suis confiée à lui et au bout de 9 jours il m'est revenu et il y a l'harmonie dans notre couple .Il a fait et mon commerce se prospère et un essor considérable Je voudrais partager ceci avec vous les internautes vous qui vivez ou avez des proches qui sont dans de telles situations pour vous dire que c'est possible de récupérer son ex ou de consolider le couple avec le médium voyant LEVAIN en lui envoyant de messages : luclevain@yahoo.fr
    A Bientot

    RépondreSupprimer

Vos commentaires ou témoignages :